Culture

Pour certains costumes, «Game of Thrones» utilise des tapis Ikea

Temps de lecture : 2 min

La série est peut-être la plus chère au monde, mais ses équipes savent faire des économies quand cela est nécessaire.

Chaque épisode de Game of Thrones, la série star d'HBO, coûte plus de dix millions de dollars. Juste pour les costumes, on compte entre quatre-vingt et cent personnes. Mais cela n'empêche pas les équipes de la série de, parfois, faire des économies, rapporte Quartz.

Dans une conférence donnée au Getty Museum de Los Angeles, en mai dernier, la chef costumière de la série Michele Clapton a reconnu que, pour certains costumes, en l'occurence ceux de la Garde de nuit (Night's Watch en version originale), ses équipes avaient recours à des tapis Ikea.

«Les tapis étaient par la suite découpés, rasés, teints», puis une technique d'usure permettait de leur donner un aspect plus authentique, donnant l'impression au téléspectateur que les costumes étaient déjà portés. «Je veux que le public sente presque les costumes. Là, ils étaient cirés et givrés, pour être raccord avec le paysage», raconte-t-elle.

L'extrait est disponible (à 27:35) ci-dessous:

«Le budget est le même chaque année, qu'importe ce que l'on tourne. C'est bien, mais ce n'est pas assez. Parfois, quand on est restreint, on se force alors à être plus malin face à ce que l'on doit réaliser. Tu peux réutiliser les objets...»

Ou bien aller chez Ikea, finit Quartz, qui a contacté la costumière et HBO pour en savoir davantage. Quels tapis ont-été utilisés? Le Tjen? Le Alhede? Le Höjerup? Ou le Rens?

Affaire à suivre.

Newsletters

«Mourir d'aimer», la prof et la ligne blanche

«Mourir d'aimer», la prof et la ligne blanche

Le film d'André Cayatte, sorti il y a cinquante ans, retraçait la trajectoire de Gabrielle Russier, professeure condamnée pour avoir entamé une liaison avec l'un de ses élèves.

Jean-Pierre Bacri, une vie sans faire semblant

Jean-Pierre Bacri, une vie sans faire semblant

Ce lundi, l'acteur est mort d'un cancer, à l'âge de 69 ans.

Les différences entre «La Chronique des Bridgerton» de Netflix et les livres

Les différences entre «La Chronique des Bridgerton» de Netflix et les livres

Les romans de Julia Quinn ont servi de source d'inspiration, mais la réalisatrice Shonda Rhimes a pris bon nombre de libertés avec le récit d'origine.

Newsletters