Culture

Pour certains costumes, «Game of Thrones» utilise des tapis Ikea

Temps de lecture : 2 min

La série est peut-être la plus chère au monde, mais ses équipes savent faire des économies quand cela est nécessaire.

Chaque épisode de Game of Thrones, la série star d'HBO, coûte plus de dix millions de dollars. Juste pour les costumes, on compte entre quatre-vingt et cent personnes. Mais cela n'empêche pas les équipes de la série de, parfois, faire des économies, rapporte Quartz.

Dans une conférence donnée au Getty Museum de Los Angeles, en mai dernier, la chef costumière de la série Michele Clapton a reconnu que, pour certains costumes, en l'occurence ceux de la Garde de nuit (Night's Watch en version originale), ses équipes avaient recours à des tapis Ikea.

«Les tapis étaient par la suite découpés, rasés, teints», puis une technique d'usure permettait de leur donner un aspect plus authentique, donnant l'impression au téléspectateur que les costumes étaient déjà portés. «Je veux que le public sente presque les costumes. Là, ils étaient cirés et givrés, pour être raccord avec le paysage», raconte-t-elle.

L'extrait est disponible (à 27:35) ci-dessous:

«Le budget est le même chaque année, qu'importe ce que l'on tourne. C'est bien, mais ce n'est pas assez. Parfois, quand on est restreint, on se force alors à être plus malin face à ce que l'on doit réaliser. Tu peux réutiliser les objets...»

Ou bien aller chez Ikea, finit Quartz, qui a contacté la costumière et HBO pour en savoir davantage. Quels tapis ont-été utilisés? Le Tjen? Le Alhede? Le Höjerup? Ou le Rens?

Affaire à suivre.

Slate.fr

Newsletters

Chronique d'un vieux chat

Chronique d'un vieux chat

[BLOG, You will never hate alone] Mon chat va vers ses dix-huit ans et question comportement, il ressemble de plus en plus à Tatie Danielle!

Disney vire le réalisateur des «Gardiens de la Galaxie 3» à cause de tweets sur le viol et la pédophilie

Disney vire le réalisateur des «Gardiens de la Galaxie 3» à cause de tweets sur le viol et la pédophilie

L'«humour» pratiqué par James Gunn il y a quelques années n'a pas du tout plu à l'entreprise à grandes oreilles.

«La fille qui a confectionné ces costumes de zombies rêve de vivre de ça»

«La fille qui a confectionné ces costumes de zombies rêve de vivre de ça»

Depuis quatre ans, Boris Leist parcourt l'Allemagne pour photographier des personnages de jeux de rôle grandeur nature. Ils seraient entre 60 et 70.000 joueurs et joueuses dans ce pays. Ses images seront rassemblées dans un livre, LARP, qui...

Newsletters