Sports

Le nouveau maillot du PSG était-il un signe annonciateur de l'arrivée de Neymar?

Temps de lecture : 2 min

À bien y réfléchir, plusieurs indices auraient pu mettre les supporters parisiens sur la piste d'une arrivée du Brésilien au Paris Saint-Germain.

Un supporter du PSG avec le maillot extérieur du PSG au nom de Neymar. PHILIPPE LOPEZ/AFP
Un supporter du PSG avec le maillot extérieur du PSG au nom de Neymar. PHILIPPE LOPEZ/AFP

Neymar au Paris Saint-Germain, c'est fait. Après des semaines de rumeurs et de spéculation, l'attaquant brésilien du FC Barcelone a finalement tranché et portera désormais les couleurs du club de la capitale au prix d'un transfert record. Si les supporters parisiens ont eu du mal à y croire –la rumeur d'une arrivée du joueur à Paris court depuis plusieurs années–, ils peuvent aujourd'hui se réjouir. Mais, en réfléchissant bien, auraient-ils pu anticiper et prévoir cette signature quelques mois en amont? C'est bien possible.

En juin dernier, le Paris Saint-Germain et Nike, l'équipementier du club, dévoilaient le maillot extérieur du club pour la saison à venir. Un maillot jaune, rappelant en tout point celui... de l'équipe nationale brésilienne. Un hasard? Pas du tout. Il s'agit bel et bien d'«un hommage aux joueurs brésiliens qui ont fait la gloire du club», selon les mots du service de presse du club. Il faut dire qu'au cours de son histoire, le club parisien a accueilli dans ses rangs pas moins d'une trentaine de joueurs brésiliens.

Outre les anciennes gloires du club (Abel Braga, Valdo, Ricardo, Leonardo, Alex, Ronaldinho et plus récemment Maxwell), le club compte encore dans ses rangs plusieurs représentants de la Seleçao: Dani Alves, Thiago Silva, Marquinhos, Lucas ou encore, Thiago Motta –sélectionné en Italie, mais né au Brésil. Le service de presse ajoutait alors:

«Avec plus de trois millions de fans sur les médias sociaux, le Brésil est devenu en 2017 la première communauté de fans parisiens au monde, symbole des liens d’amitié très forts qui unissent le club de la ville lumière au pays du football.»

Dani Alves, un signe annonciateur?

Avec un peu d'imagination, la mise en vente de ce maillot jaune aurait donc pu mettre les supporters parisiens sur la bonne piste. Dans une année où l'on célèbre le Brésil, il aurait été logique de marquer le coup avec un transfert inoubliable. L'arrivée de Dani Alves, en provenance de la Juventus, aurait pu également être un autre indice de taille, tant on sait l'influence et les liens du latéral avec Neymar.

Une fois la signature de Neymar actée, le 3 août 2017, certains supporters parisiens ont eu une révélation. Et si, en fait, tout était calculé depuis le début. Et si, en fait, malgré les indices, ils n'avaient rien vu venir?

Mais prédire l'arrivée de Neymar au Paris Saint-Germain simplement à partir d'un maillot extérieur et de l'arrivée d'un nouveau joueur brésilien n'aurait été, là encore, que question de spéculation. Car, dans le football moderne, ce n'est plus une surprise: tant que rien signé, rien n'est jamais véritablement fait.

Newsletters

«Cheer», la série Netflix qui montre les cheerleaders sous un nouveau jour

«Cheer», la série Netflix qui montre les cheerleaders sous un nouveau jour

Loin des clichés sur les pom pom girls, cette série documentaire offre un portrait inédit de ces athlètes dévoué·es.

L'affaire Carlos Ghosn nuit-elle à l'image de Renault F1?

L'affaire Carlos Ghosn nuit-elle à l'image de Renault F1?

La marque doit composer avec une mauvaise pub, une alliance Renault-Nissan en berne et l'échec d'une fusion avec Fiat-Chrysler, alors que la F1 reprend en Australie le 15 mars prochain.

Le changement climatique précipite la chute de l'industrie du ski

Le changement climatique précipite la chute de l'industrie du ski

Même si ce sont surtout les petites structures qui sont touchées par la raréfaction de la neige, le nombre de stations en activité diminue et les jeunes skient moins que dans les années 1990.

Newsletters