Monde

Dans sa croisade contre les médias, Trump peut compter sur les «Real News» présentées par sa belle-fille

Repéré par Rodrigue Arnaud Tagnan, mis à jour le 02.08.2017 à 18 h 07

Repéré sur Buzzfeed

Le programme a été mis en ligne sur le Facebook personnel du président américain. Il pourrait devenir récurrent.

Capture facebook

Capture facebook

Après des mois de croisade contre les «fausses nouvelles» diffusées à son sujet par les médias traditionnels, Donald Trump lance une nouvelle offensive. Sur son compte Facebook personnel où il compte 23 millions de fans, le président américain a mis en ligne dimanche dernier une vidéo dans laquelle sa belle-fille, Lara Trump, présente «The Real News». Le programme pourrait être hebdomadaire, croit deviner Buzzfeed.

«Voulez-vous savoir ce que le président a fait cette semaine. Regardez ici pour obtenir les bonnes informations», pouvait-on lire en présentation. «Je parie que vous n'avez pas entendu parler des réalisations du président cette semaine. Tout ça parce qu'il y a tant de fausses nouvelles qui circulent», y déclare en introduction la femme du fils cadet, Éric.

Une machine de propagande

Alors que la presse traditionnelle s'efforce de parler autant de ce qui va bien dans l'Amérique de Trump que des déboires de l'administration, ce court segment ne met l'accent que sur les réussites afin de redorer l'image écornée du président, au plus bas dans les sondages de popularité. Même ceux qui ont généralement sa faveur.

Une recherche rapide sur Google permet pourtant de voir que les grands médias traditionnels ont bien évoqué les 100.000 dollars de dons de salaire que le président a fait au département de l'éducation, le projet de construction de l'usine Foxconn dans le Wisconsin pour la fabrication d'appereils électronique, de même que la reprise de l'économie américaine  au premier trimestre de la présidence Trump. 

Par contre, la vidéo de Lara Trump, qui a été vue plus de 2 millions de fois, passe délibéremment sous-silence les nombreuses turpides de la Maison-Blanche, l'échec du Grand old Party à abroger ou à réformer l'Obamacare ainsi que le tweet de Trump annonçant l'interdiction de l'armée personnes transgenres, se contentant juste d'évoquer la viste du président aux vétérans dans l'Ohio et celle du Vice-président à l'hôpital Walter Reed aux soldats blessés.

Les médias de plus en plus boudés par les politiques

Le Bureau ovale n'a pas indiqué comment ces contenus vidéos ont été produits et si Lara faisait désormais partie de l'équipe de communication de Trump, précise Buzzfeed. Néanmoins, si ce programme d'un genre nouveau témoigne bien de la volonté grandissante des politiques de coutourner la presse pour privilégier une communication directe et partisane via les réseaus sociaux notamment.

Tout comme Donald Trump qui a toujours fait montre d'un mépris à l'égard des médias traditionnels, estimant qu'il n'en avait pas besoin pour rassembler ses soutiens, Emmanuel Macron a, lui, aussi fait le choix de les court-cicuiter depuis son accession à l'Élysée. La République en Marche a même annoncé début juillet vouloir développer ses propres contenus médiatiques pour relayer ses messages indépendamment des médias.

TrumpMédiasfakes
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte