Monde

Vladimir Poutine est peut-être l’homme le plus riche du monde

Repéré par Juliette Mitoyen, mis à jour le 01.08.2017 à 10 h 27

Repéré sur Newsweek

Sa fortune s’élèverait à 200 milliards de dollars, soit plus que celles de Bill Gates et Jeff Bezos réunies.

Vladimir Poutine salue des croyants lors de sa visite au monastère Sretensky de Moscou, le 25 mai 2017. SERGEI KARPUKHIN / POOL / AFP

Vladimir Poutine salue des croyants lors de sa visite au monastère Sretensky de Moscou, le 25 mai 2017. SERGEI KARPUKHIN / POOL / AFP

La semaine du 24 juillet 2017, Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, est brièvement devenu l’homme le plus riche du monde, doublant de quelques millions Bill Gates, créateur de Microsoft. Ce dernier est repassé devant son homologue, mais leurs immenses fortunes sont proches, chacun pesant environ 90 milliards de dollars (soit 76 milliards d’euro).

Mais d’après Newsweek, les deux hommes seraient en réalité au coude à coude pour la seconde place, puisque Vladimir Poutine occuperait de loin la première, avec une fortune personnelle qui s’élèverait à «200 milliards de dollars».

C’est en tout cas ce qu’a affirmé Bill Browder au Comité judiciaire du Sénat américain. Entendu le 27 juillet 2017 dans le cadre de l’affaire sur les soupçons d’ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016, le PDG de Hermitage Capital Management –une société de fonds d'investissement et de gestion d'actifs spécialisée dans les marchés russes– a toutes les raisons de savoir de quoi il parle.

Le choix du 50-50

 

Dans les années 1990, son entreprise était le plus grand investisseur en Russie et Bill Browder détenait des parts dans Gazprom et dans d’autres sociétés dirigées par l’État russe. À cette époque, Vladimir Poutine serait devenu l’homme le plus riche du monde en utilisant son pouvoir politique pour forcer les riches russes qui avaient fait des investissements similaires au sien à lui donner leurs parts, tout simplement.

En 2003, l’arrestation de Mikhaïl Khodorkovsky, très critique du pouvoir du Kremlin et alors première fortune de Russie, a des airs de règlement de compte personnel et d'avertissement.

«Petit à petit après l’arrestation de Mikhaïl Khodorkovsky, les autres oligarques du pays sont venus voir Vladimir Poutine», a expliqué Bill Browder aux sénateurs américains. Ils lui ont demandé ce qu’il fallait faire pour ne pas se retrouver en prison. “50%”, a répondu Poutine. Pas 50% pour le gouvernement russe ou pour l’administration, 50% pour Vladimire Poutine.»

Il semblerait donc que le président russe ait oublié quelques dollars dans sa déclaration officielle de patrimoine. D’après Newsweek, Vladimir Poutine déclaré ne gagner que 133.000 dollars (112.000 euros) par an et ne posséder qu’un modeste appartement à Moscou. Sur le papier, pas de quoi faire rougir Jeff Bezos et Bill Gates.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte