Culture

L’autodidacte ou la tragédie du petit con qui veut toujours avoir raison

Laurent Sagalovitsch, mis à jour le 25.07.2017 à 9 h 42

[BLOG] Combien il est plus exaltant d'apprendre par soi-même. Au risque de se tromper et de ne jamais arriver à ses fins.

The anxious type | JD Hancock via Flickr CC License by

The anxious type | JD Hancock via Flickr CC License by

Tout ce que j'ai appris, je l'ai appris tout seul. Bon, vu que je ne sais pas grand-chose, il n'y a vraiment pas quoi se vanter mais tout de même, je tenais à le souligner. Oui, les maigres talents qui sont les miens, mes aptitudes autant physiques que morales, la puissance infinie de mon esprit, l'agilité incomparable de ma pensée, c'est à moi et seulement à moi que je les dois.

Personne en ce bas-monde ne m'a jamais appris quoi que ce soit. Ou plus exactement, personne ne m'a jamais dit à quoi je devais employer mes journées ni comment meubler mes heures, qu'elles fussent consacrées au travail ou au loisir. Personne. Exception faite de l'ahuri de service qui m'a enseigné l'art de barboter dans une piscine avec comme résultat que je ne saurais prendre mon bain sans être harnaché d'une paire de bouées.

Et de mon professeur d'hébreu que mes parents faisaient venir à la maison afin de me préparer au mieux à ma bar-mitzvah. Et qui a failli perdre la foi, le jour où à brûle-pourpoint, au détour de la lecture d'un verset de la Thora, je lui ai demandé «Comment Dieu pourrait être Dieu si Dieu lui-même ne peut pas concevoir l'existence d'un autre Dieu que lui-même?»  Hein? Tu peux répéter ta question, Moshe?

Le reste, tout le reste, je l'ai appris seul dans mon coin. Sans l'aide de quiconque. Avec pour uniques interlocuteurs des livres, toujours des livres, encore des livres. Et la pratique en solitaire. Dans ma chambre. Contre un mur de tennis. A l'ombre de la cour de récréation. En observant. En prenant des notes. Avant mon entrée dans le grand monde. Quand je m'estimais fin prêt. Au risque d'essuyer des échecs redoutables.

C'est que j'ai toujours montré quelques problèmes avec le principe d'autorité. Sitôt que quelqu'un, peu importe son rang ou sa qualité, se proposait de m'enseigner l'art de briller dans une certaine discipline, je fuyais, je prenais la tangente, je le remerciais poliment pour ne jamais le revoir. «Non merci mais je préfère me débrouiller par mes propres moyens.»

Petit con.

Le goût amer de l'échec

Pourtant, combien il est plus exaltant d'apprendre par soi-même, de franchir une par une les étapes de l'apprentissage d'un savoir sans jamais avoir personne sur le dos, être tout à la fois son propre maître et son propre élève, peiner sur un problème, se tromper, recommencer, se tromper encore, y revenir, connaître cent fois, mille fois, le goût amer de l'échec avant de triompher!

Peu importe le temps mis pour arriver ses fins, l'énergie perdue en route, les chemins qui ne mènent nulle part, les chutes, les blessures, les cicatrices, les renoncements passagers... on les oublie bien vite quand enfin, après des mois de lutte acharnée, on parvient à domestiquer qui la préparation d'un soufflé, qui la maîtrise d'un instrument de musique, qui la pratique du saut en élastique sans élastique, qui la lecture d'À la recherche du temps perdu sans aspirine et sans aide psychologique.

Ne compter sur personne.

Ne pas avoir de comptes à rendre si ce n'est à soi-même. Se fier à son propre jugement. Ne pas se soucier de l'avis des autres qui toujours vous diront l'impossibilité de réussir dans votre entreprise, l'inanité de vos projets, l’imbécillité de votre démarche. On finit toujours par jalouser ceux qui refusent de marcher au pas. On leur prête des intentions malsaines. On les montre du doigt. On les rabaisse. Avant de les crucifier sur le bûcher des vanités perdues.

Il faut pourtant persévérer et s'entêter à demeurer ce...

petit con d'un jour, petit con toujours.

 

Pour suivre l'actualité de ce blog, c'est par ici : Facebook-Un Juif en cavale

Laurent Sagalovitsch
Laurent Sagalovitsch (103 articles)
romancier
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte