Monde

L’intouchable conseillère en communication de Donald Trump

Temps de lecture : 2 min

Hope Hicks a toute la confiance du président. Confiance qu'elle gagnée a en acceptant le fait qu'il était incontrôlable.

Hope Hicks, le 22 novembre à New-York. DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Hope Hicks, le 22 novembre à New-York. DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Âgée de 28 ans à peine, Hope Hicks, ancienne mannequin originaire du Connecticut, a toujours défendu Trump et son entourage, qui lui ont permis aujourd’hui de devenir la directrice stratégique de la communication du président. Alors que le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer vient d’être remplacé, Politico a donc décidé de dresser le portrait de celle qui a toute l’attention du président, et ce depuis longtemps. Le site écrit ainsi: «Une personne a décrit Hicks, qui a travaillé pour l’organisation Trump avant de rejoindre la campagne à son commencement, comme un “souvenir de la Trump Tower”, c’est-à-dire quelqu’un a fait le voyage avec le président depuis sont ancienne vie, avec qui il peut être nostalgique de sa vie à New-York.»

Mais l’importance de la conseillère va bien au-delà de la simple confiance et amitié accordée par Trump. Hicks semble être l’une des rares personnes à pouvoir discuter avec lui et tenter de contrôler ses prises de paroles. «En interne, elle a plaisanté en disant que son titre ne concernait pas la communication stratégique avec la presse, mais la stratégie de communication avec le président.» Certains proches expliquent qu’elle peut ainsi parler avec lui comme le ferait sa propre fille Ivanka, à savoir lui faire savoir quand elle est en désaccord avec une décision, mais le soutenir en public. Elle est devenue un relai privilégié entre Trump et le reste des conseillers, qui peuvent ainsi se présenter aux meilleurs moments pour lui parler.

Elle a aussi mis en place des interviews libres entre des journalistes et son patron, consciente qu’il était impossible de contrôler sa parole ou l’inciter à mettre en valeur les mesures du gouvernement. «Ce qui est incroyable selon moi, explique un collaborateur du Parti Républicain, c’est que Hicks s’assied et laisse faire. J’ai une conception très différente d'une équipe. Vous existez parce que votre travail consiste en grande partie à gérer les situations difficiles. Le fait que les gens autour de lui n’essayent pas de protéger le président me coupe le souffle à ce niveau de politique.» Hicks s’arrange juste pour que Trump reste le plus diplomatique possible, que ce soit face aux médias ou sur les réseaux sociaux.

Sa méthode n’est pas ordinaire quand on pense à ceux qui ont occupé son poste par le passé auprès d’anciens présidents. Mais comme Trump n’est pas un président comme les autres, il se pourrait bien que Hope Hicks soit la seule communicante à ressortir véritablement indemne de la Maison Blanche.

Slate.fr

Newsletters

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Les fondations du milliardaire-philanthrope américano-magyar quittent Budapest où elles travaillaient depuis 1984. Un départ accéléré par vingt-quatre mois d’intense campagne gouvernementale anti-Open Society.

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Newsletters