Monde

Un policier de Baltimore cache lui-même la drogue qu’il fait semblant de découvrir

Temps de lecture : 2 min

Manque de bol pour cet officier, sa caméra corporelle fonctionnait et a tout filmé.

C’est ce qui s’appelle manipuler des preuves. Dans une vidéo enregistrée en janvier 2017 et révélée par la chaîne de télévision locale de Baltimore Fox 45, un policier fait semblant de découvrir un petit sachet de pilules dans un jardin abandonné.

On voit l'officier cacher la drogue dans une boîte de conserve, sous les yeux de deux de ses collègues, avant de la reposer par terre, au milieu de déchets. Une fois revenu à sa voiture, le policier active sa caméra corporelle, retourne dans le jardin, fait semblant de fouiller quelques instants parmi les détritus et ramasse la conserve en question en sortant la drogue.

Malheureusement pour lui, les caméras dont sont équipés les policiers de Baltimore sont programmées pour enregistrer trente secondes avant qu’elles ne soient allumées. La magouille du policier a donc été filmée de A à Z.

Une enquête ouverte

L’officier de police en question, Richard Pinheiro, a non seulement manipulé une pièce à conviction, mais ce sachet de drogue «découvert» a été utilisé pour inculper un homme, dont le procès devait se tenir cette semaine.

Après avoir visionné cette vidéo, Debbie Katz Levi, l’avocate de l’accusé, a immédiatement alerté le procureur. Ce dernier s’est dit «consterné» et les charges à l’encontre de l’homme inculpé ont été abandonnées.

«On prend très au sérieux des allégations comme celles-ci. C’est pourquoi nous avons lancé une enquête interne sur cette vidéo. On a de la chance d’avoir ces caméras, elles apportent une perspective différente sur les événements», a déclaré la police de Baltimore.

Debbie Katz Levi n’est cependant pas satisfaite des mesures prises à l’encontre de l’officier car Richard Pinheiro a été appelé à témoigner dans une autre enquête, sans lien avec la vidéo:

«Ils ont connaissance des faits. Ils ont regardé la vidéo et ont été consternés par ce qu’ils ont vu et, pour je ne sais quelle raison, ils ont fait le choix de continuer à l’appeler en tant que témoin.»

Des trois policiers présents dans la vidéo, un a été suspendu et les deux autres ont été affectés à des fonctions administratives, selon Reuters. La police n’a pas confirmé que la suspension concernait Richard Pinheiro ou l'un de ses collègues.

Newsletters

Aux États-Unis, la guerre contre l'IVG ne fait que commencer

Aux États-Unis, la guerre contre l'IVG ne fait que commencer

Loin d'avoir mis fin à une controverse qui durait depuis près de cinquante ans, la fin du droit constitutionnel à l'avortement a accentué la polarisation politique entre États pro et anti-choix.

La visite de Nancy Pelosi à Taïwan a suscité le courroux de la Chine

La visite de Nancy Pelosi à Taïwan a suscité le courroux de la Chine

La présidente de la Chambre des représentants américains a atterri à Taipei le 3 août, lors de sa tournée asiatique. Pékin a répliqué avec des sanctions touchant l'île et les États-Unis et des manœuvres militaires.

La France révise sa stratégie en Afrique de l'Ouest pour faire face au djihadisme

La France révise sa stratégie en Afrique de l'Ouest pour faire face au djihadisme

Depuis son départ du Mali, en février, la France a perdu le centre névralgique de son dispositif militaire. Paris cherche désormais à consolider les liens avec le Niger et les pays du golfe de Guinée, où Bénin et Togo subissent de plus en plus d'attaques djihadistes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio