France

Le débat sur l'identité nationale moqué par la presse étrangère

Temps de lecture : 2 min

Le Monde publie ce matin une compilation d'extraits d'articles parus dans des quotidiens étrangers sur les débats autour de l'identité nationale en France

. Principal point qui ressort après lecture de ce florilège de commentaires: la presse étrangère regarde d'un mauvais œil l'initiative lancée par Nicolas Sarkozy. Et au Monde de reprendre en titre l'avis du quotidien argentin Pagina 12 qui parle de «la mauvaise idée de Sarkozy».

Comme le rapporte Le Monde, certains quotidiens américains ont envoyé leurs correspondants couvrir des débats organisés dans des préfectures de provinces. Pour le Los Angeles Times, ces réunions se résument à une succession de «charges xénophobes» pour ce qui ressemble à une «cacophonie d'accusations énervées». Le journaliste du Washington Post remarque que la France est aujourd'hui «mal à l'aise avec ses cinq millions de musulmans».

Le Times anglais, lui, s'intéresse au ministre de l'immigration Eric Besson, qualifié d' «homme le plus haï de France». Pour la presse étrangère, le débat sur l'identité nationale desservirait la France. «Ce débat apparaît douloureux pour la France, il ressemble bien à de l'autoflagellation» note le NRC Handelsblad au Pays-Bas. En Espagne, El País s'inquiète de voir le débat courir «le risque de s'envenimer un peu plus chaque jour et de se transformer en boomerang contre celui qui l'a lancé».

Le Monde cite également des quotidiens africains dont les avis sur le débat sont peut-être les plus acerbes. Au Sénégal, notamment, Le Soleil s'étonne de voir qu'en France «certains politiques ne semblent pas avoir pris conscience de la marche irréversible de l'humanité vers un monde où les cultures, les peuples et les nations vont de plus en plus s'imbriquer, se mélanger et se métisser».

[Lire l'article complet sur Le Monde]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Eric Besson via Wikimédia

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters