Monde

Cinq grands hypocrites de l'année 2009

Moisés Naím, mis à jour le 23.12.2009 à 8 h 36

Passer en revue certaines des pires hypocrisies des puissants de ce monde est très instructif.

Ces attitudes révèlent des tendances mondiales, des contradictions à la mode et la vulnérabilité des élites. J'ai donc choisi de vous proposer une liste personnelle et très subjective de quelques champions de l'hypocrisie en 2009.

1 Les banquiers

Dans toutes les réunions de banquiers, on respire un air de profonde admiration du marché et de mépris de l'Etat. En 2009, les banquiers, qui affichent habituellement tant mépris à l'égard des gouvernements et des fonctionnaires, sont allés se réfugier dans le giron de l'Etat. Il les a sauvés, et malgré cela, les banquiers ne tirent pas d'enseignements. Leur conviction que les gouvernements n'ont pas de pouvoir sur l'économie est tellement ancrée en eux qu'ils n'ont pas pu imaginer que c'est grâce à la réponse efficace de beaucoup de gouvernements que la crise est moins longue et moins lourde de conséquences que ce qu'ils avaient anticipé. Peut-être est-ce pour cela qu'ils chantent de nouveau les louanges des marchés et qu'ils continuent de critiquer les gouvernements qui les ont remis à flot...

2 Tony Blair

Récemment, l'ex-Premier ministre britannique a réitéré sa profonde répugnance à l'égard des dictateurs. Il a soutenu que, même s'il avait su que Saddam Hussein ne possédait pas d'armes de destruction massive, la guerre d'Irak aurait été justifiée, car ce pays était une dictature intolérable qu'il fallait renverser. Blair a fait cette déclaration quelques jours après s'être entretenu avec le dictateur de l'Azerbaïdjan, Ilham Aliev. Lors de sa visite dans ce pays, Tony Blair n'a fait aucun commentaire sur les violations répétées des droits humains attribuées à son hôte cordial. C'est que, comme l'explique le rédacteur en chef adjoint de Foreign Policy, Josh Keating, le but de son voyage était autre: donner un discours très bien payé dans l'entreprise du patron le plus riche du pays. (Petit détail : ce patron est un ami proche du dictateur azerbaïdjanais).

3 Les «gentlemen» du Parti républicain aux Etats-Unis

«J'adore ton teint hâlé, les courbes de tes hanches et ta démarche d'une beauté érotique (...) » C'est ce qu'a écrit Mark Sanford à sa «meilleure amie» qui vit en Argentine. Si l'intime correspondance de monsieur Sanford a fini dans la presse, ce n'est pas pour ses qualités littéraires, mais parce que c'est le très conservateur et le «très marié» gouverneur de la caroline du Sud. Ses fustigations de l'«inacceptable conduite de Bill Clinton» résonnent encore à la Chambre des représentants.

Mais il y a aussi le sénateur John Ensign, qui a vécu une torride idylle avec la femme de son chef de cabinet. Il ne se passe pas un mois sans qu'éclate un scandale sexuel impliquant des grands défenseurs de la moralité, de la famille et du mariage, lesquels viennent régulièrement à la télé tonner contre les infidèles, les dissolus et les homosexuels.

Et les divas ne sont pas en reste. Sarah Palin proclame que l'abstinence sexuelle est le seul moyen d'éviter la grossesse des adolescentes, alors que dans son propre foyer, l'abstinence brille par son absence.

Ce que font les gentlemans et les divas de leur vie privée n'a pas d'importance. Ce qui importe, c'est que leurs votes, leurs décisions et leurs discours créent une ambiance, pour tout le monde, en totale contradiction avec leur propre comportement.

4 Les magistrats britanniques qui ont émis un mandat d'arrêt contre Tzipi Livni

L'ex-ministre israélienne des Affaires étrangères est accusée de crimes de guerre dans le cadre du conflit à Gaza entre le Hamas et Israël. Qu'a fait Tzipi Livni de plus que, par exemple, Vladimir Poutine? (Cf. la Tchétchénie) Par ailleurs, pourquoi n'ont-ils pas ordonné qu'on arrête Angela Merkel, dont les aviateurs militaires ont bombardé un groupe de civils afghans, tous tués au cours de l'opération? Pourquoi n'ont-ils pas fait arrêter Bush, Blair et Obama pour les milliers de civils innocents qui meurent en Irak et en Afghanistan? Le très controversé rapport Goldstone sur la guerre de Gaza accuse aussi bien Israël que le Hamas de crimes de guerre. Alors pourquoi les leaders du Hamas ne méritent-ils pas le même mandat d'arrêt que celui visant l'ex-ministre israélienne?

5 Lula da Silva

Le président brésilien a déclaré qu'Hugo Chavez était le meilleur président du Venezuela depuis 100 ans. Si on n'a jamais entendu Lula dénoncer les conduites autoritaires de son ami vénézuélien, il a su attaquer avec virulence les récentes élections à Honduras. Il l'a fait alors que, cette semaine-là, il recevait avec tous les honneurs Mahmoud Ahmadinejad, le président iranien dont la victoire électorale fait l'objet de sérieux doutes. La différence entre les élections iraniennes et celles du Honduras? Eh bien l'Iran a subi une énorme fraude, des gens ont été tués ou torturés dans le cadre d'une brutale répression organisée par le gouvernement d'Ahmadinejad. Curieusement, l'affable leader brésilien ne semble pas encore en avoir pris conscience.

Evidemment, beaucoup d'autres mériteraient de figurer sur cette liste. Envoyez-moi donc vos suggestions à [email protected].

Rendez-vous en janvier 2010. En attendant, bonne année à tous!

Moisés Naím

Image de une: Main couverte de faux sang devant un masque de Tony Blair, lors de manifestations à Londres, en novembre 2009. Une enquête officielle sur l'implication de la Grande-Bretagne dans la guerre en Irak a été entamée en novembre. Reuters.

Moisés Naím
Moisés Naím (203 articles)
Editorialiste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte