Monde

«T'as appelé les shérifs?»: un appareil domestique intelligent domestique intelligent prévient la police d'une agression conjugale

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 10.07.2017 à 15 h 12

Repéré sur ABC, Gizmodo

Une erreur de compréhension bienvenue, mais qui pose d'autres questions.

Google Home / Google.

Google Home / Google.

Eduardo Barros a dû se demander comment la police a bien pu être au courant. Il était chez lui avec sa compagne et sa fille, à Tijeras, dans le Nouveau-Mexique, quand le couple a commencé à se disputer. L'altercation est ensuite devenue bien plus violente, explique une porte-parole de la police locale, à ABC.

«Barros a supposément sorti une arme à feu, menacé de tuer sa compagne, et lui a demandé: “T'as appelé les shérifs?”»

Quand il a posé cette question, l'assistant personnel intelligent qui se trouvait dans la maison (et dont la marque n'a pas été précisée) n'a pas bien compris ce qui était en train de se passer, et a interprété «appeler les shérifs» comme une demande d'appel aux services d'urgences.

«Le département du shérif indique que des adjoints sont arrivés sur les lieux et ont pu évacuer la femme et sa fille de la résidence. La femme a été blessée lors de l'altercation, mais n'a pas été emmenée à l'hôpital. Sa fille n'a pas été blessée. Une équipe de négociation de crise, et une équipe du SWAT ont été dépêchées sur les lieux, et ont pu placer Barros en garde à vue, après une confrontation de plusieurs heures.»

L'homme doit apparaître devant le tribunal, ce lundi 10 juillet, selon CNET.

Une technologie très intrusive

 

Si dans ce cas-ci, l'assistant personnel intelligent a joué un rôle salvateur, comme le rapportent les autorités, Gizmodo souligne que ce genre d'histoires met régulièrement de nombreuses personnes mal à l'aise.

«C'est un rappel clair que ces appareils sont toujours en train d'écouter.

Nous ne savons pas quelles données (s'il y en a bien), ont été enregistrées par l'Amazon Echo impliqué dans une affaire de meurtre en décembre. Mais la police semblait assez confiante pour demander un enregistrement audio et obtenir un mandat.

 

Dans un autre incident qui a eu lieu en janvier, un journal télé rapportant l'histoire d'une maison de poupée achetée par une petite fille a poussé plusieurs Amazon Echos du coin à commander des maisons de poupée. Il est facile d'imaginer la police en avoir marre d'être appelée chez quelqu'un à chaque fois que le dernier épisode de New York Unité Spéciale est diffusé.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte