Monde

Un député américain critiqué pour sa vidéo dans une chambre à gaz d'Auschwitz

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 06.07.2017 à 11 h 16

Repéré sur Newsweek

Clay Higgins s'est filmé en train de parler notamment de la nécessité de renforcer l'armée américaine.

Clay Higgins, un représentant de la Louisiane au Congrès américain, s'était fait connaître du grand public en juin dernier après avoir appelé à «tuer» tous les «suspects musulmans radicalisés». «Tuez les tous!», avait-il répété sur Facebook après l'attentat terroriste du 3 juin à Londres. 

Cet homme politique républicain a refait parler de lui après avoir posté une vidéo de ses commentaires à Auschwitz. Pendant cinq minutes, il se filme dans plusieurs endroits du camp de concentration, y compris dans une chambre à gaz, avec du violon en musique de fond. Il fait des commentaires sur l'horreur des camps, mais aussi des digressions politiques sur les États-Unis:

«Voilà pourquoi notre sécurité intérieure doit être renforcée et notre armée invincible», explique Higgins après avoir montré comment les juifs étaient gazés dans la pièce.

Un peu plus tard, il continue:

«Le monde est devenu plus petit qu'il ne l'était pendant la Seconde Guerre mondiale. Les États-Unis sont plus vulnérables à ce genre de terreur, ce genre d'horreur.»

Un lieu de recueillement

 

La vidéo se termine par une image de Higgins en train de prier, avec les drapeaux américains et israéliens en toile de fond. Suite à l'indignation causée par sa vidéo, qu'il avait postée sur les réseaux sociaux, le représentant de Louisiane s'est longuement excusé.

Le musée national d'Auschwitz-Birkenau avait en effet rapidement critiqué son geste via Twitter:

«Chacun a le droit d'avoir des réflexions personnelles. Cependant, dans une ancienne chambre à gaz, il doit y avoir un silence de recueillement. Ce n'est pas une scène.»

Le musée a rappelé qu'à l'entrée de la chambre à gaz, se trouvait un panneau indiquant: 

«Vous êtes dans un bâtiment dans lequel les SS ont assassiné des milliers de personnes. Restez silencieux s'il vous plaît, souvenez-vous de leur souffrance et soyez respectueux de leur mémoire.» 

Ce message n'a pas empêché les trolls pro-Trump de s'énerver contre le musée d'Auschwitz-Birkenau, accusé de censurer Clay Higgins et d'être trop à gauche.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte