Tech & internet / Culture

Sur Facebook, un chatbot vous rappelle qui est encore vivant (ou mort) dans «Game of Thrones»

Temps de lecture : 2 min

Si, comme Jon Snow, vous ne savez rien, ça peut être une solution.

Kit Harrington dans «Game of Thrones». HBO (via Allociné)
Kit Harrington dans «Game of Thrones». HBO (via Allociné)

Plus que treize jours avant la septième saison de Game of Thrones. Un peu plus d'un an après le dernier épisode diffusé sur HBO, il est parfois difficile de se souvenir où l'on en est resté avec la série de David Benioff et D. B. Weiss. Histoire de nous aider un petit peu dans notre quête et de ne pas nous faire perdre trop de temps, The Verge a découvert qu'une agence londonienne, Catch, a créé le «G0TB0t», un chatbot Facebook (à qui vous pouvez parler ici) qui sert d'encyclopédie numérique.

«GoTBot répondra à vos demandes brûlantes avec des faits, des GIFs et des blagues. (“Les céréales préférés d'Hodor? Les Raisin Bran.”) Le bot a commencé en tant que jeu pour savoir qui était mort ou vivant avec chacun des personnages, avant de devenir un chatbot plus complet qui peut retracer les arbres généalogiques, les surnoms, la maison d'un personnage et plus. Il est aussi assez malin pour vous dire quand vous vous êtes aventurés dans les limites de la série. Une question sur Lady Stoneheart, par exemple a été évacuée avec une suggestion vers un autre personnage.»

Facebook

Le chatbot n'est néanmoins pas infaillible, et se base également sur certaines théories, pas encore complètement confirmées par la série (comme le nom du père et de la mère de Jon Snow). Par ailleurs, le chatbot n'étant pas dans la confidence, vous n'aurez le droit à aucun spoiler pour cette septième saison, au plus grand dam de certains, comme les journalistes d'Esquire.

Tech2 raconte que les créateurs de ce chatbot l'ont lancé en raison de l'énorme potentiel d'audience sur Facebook Messenger.

«Avec 1,2 milliard d'utilisateurs actifs mensuels sur Messenger, le public potentiel est immense. On savait que l'on voulait créer un chatbot et l'on voulait que nos clients soient enthousiastes à propos du futur de l'intelligence artificielle et leur montrer comment eux pourraient en bénéficier. Quoi de mieux pour le prouver que de créer notre propre chatbot? Et qui n'aime pas Game of Thrones

Slate.fr

Newsletters

La Brigade de répression des incivilités en ligne

La Brigade de répression des incivilités en ligne

Chaque troll devrait se méfier.

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

Ces publicités invitent les utilisateurs à écrire à leurs députés afin de les inciter à rejeter le plan Chequers, qui régule les futures relations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Des journalistes de The Atlantic estiment que plus de 350 journalistes ont perdu leur emploi en partie en raison des statistiques données par Facebook.

Newsletters