France

Le discours de Macron à Versailles était encore plus long que celui d'un président américain

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 03.07.2017 à 18 h 05

Repéré sur Le Monde, Presidency.ucsb.edu

Si l'on compare sa prise de parole avec tous les Discours sur l'État de l'Union prononcés depuis 1966, le chef de l'État français fait mieux que tous ses homologues. Du moins en terme de longueur.

Emmanuel Macron devant le Congrès à Versailles, le 3 juillet 2017. Eric FEFERBERG / POOL / AFP

Emmanuel Macron devant le Congrès à Versailles, le 3 juillet 2017. Eric FEFERBERG / POOL / AFP

Le discours d'Emmanuel Macron au Congrès était attendu. Et il n'a pas forcément passionné tous ceux qui l'ont écouté d'un bout à l'autre. Sur les réseaux sociaux, plusieurs commentateurs n'ont pas caché leur ennui. Pierre Briançon, journaliste chez Politico, a ainsi noté que le discours d'Emmanuel Macron a duré une heure et trente minutes. C'est bien plus que les discours de François Hollande –37 minutes– et de Nicolas Sarkozy –44 minutes prononcés devant ce même Congrès versaillais.

Si l'exercice est amené à se répéter chaque année, à l'image du discours sur l'état de l'Union auquel se livre le président américain, comment Emmanuel Macron se mesure-t-il alors à ses homologues américains? À titre de comparaison, là encore, la prise de parole du chef de l'État français était exceptionnellement longue –pour pas grand chose tiqueront ses détracteurs.

Sur le site de l'université de Californie Santa-Barbara est archivé le temps des discours de chaque président américain depuis Lyndon B. Johnson en 1966. On y apprend que ce dernier parlait en moyenne 53 minutes, que Nixon se contentait de 35 minutes, et Reagan de 40 minutes. Barack Obama aurait peut-être pu concurrencer Emmanuel Macron, mais son plus long discours était de «seulement» une heure et neuf minutes.

Pour chercher le concurrent direct du président français, il faut remonter aux années 1990 avec Bill Clinton. Dépassant toujours l'heure de discours, il a battu un premier record en 1995 avec 1h24 de discours, avant de repousser ses limites cinq ans plus tard avec 1h28 en tout. C'est donc deux minutes de moins que le nouveau recordman du genre.

Vers une réforme constitutionnelle

 

Emmanuel Macron avait convoqué le Congrès à Versailles ce lundi 3 juillet pour exposer quelques grandes lignes de son projet aux parlementaires. Malgré quelques réactions agacées –certains députés, comme ceux de la France insoumise, ont refusé de s'y rendre et d'autres y voyaient un coup dur pour son Premier ministre, qui s'exprime ce mardi 4 juillet devant l'Assemblée–, le président français a pu exposer son plan, et indiquer notamment, comme le résument Le Monde et l'AFP, qu'il souhaite réduire le nombre de député et de sénateurs (un tiers environ).

L'ajout d'une dose de proportionnelle a également été évoqué, afin que «toutes les sensibilités y soient justement représentées». Parmi les autres annonces à relever, on notera la révision du droit de pétition, la tenue d'une «conférence des territoires», mais surtout la levée de l'État d'urgence à l'automne prochain en intégrant une partie des mesures dans le droit commun.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte