Tech & internet

La prononciation du mot GIF dépend du pays dans lequel vous habitez

Repéré par Mathilde Dumazet, mis à jour le 30.06.2017 à 16 h 27

Repéré sur The Economist

Son créateur le prononce «djif», Obama «guif», les Français majoritairement «jif» et le débat est loin d’être clos. Un sondage révèle que la prononciation du mot dépend en grande partie du pays dans lequel vous vivez.

Capture écran Youtube, Webby Awards

Capture écran Youtube, Webby Awards

En espagnol et en finlandais, le son «j» n’existe (presque) pas. En arabe, c’est le «gu» qui est plus rare. Dans ces pays, la prononciation du mot GIF fait sûrement moins débat qu’ailleurs et cela se confirme dans les résultats d’un sondage mené auprès de plus de 50.000 développeurs sur le forum Stack Overflow.

À partir de ces données, The Economist a publié une carte sur laquelle on observe que les Français ont tendance à dire «jif» contrairement aux Américains qui ont suivi les conseils de Barack Obama alors qu’il lançait le Tumblr de la Maison-Blanche.

L’hebdomadaire le reconnaît, l’échantillon choisi par Stack overflow n’est pas «représentatif. Les personnes qui ont répondu depuis des pays dans lesquels on dit plutôt “guif” ne représentent que 45% de la population alors qu’ils représentent 79% des personnes interrogées».

Ce qui est surprenant, c’est que si les répondants sont majoritairement des développeurs informatiques, la tendance générale s’éloigne des recommandations de l’inventeur des GIF, lui-même ingénieur en informatique: 65,6% des personnes interrogées prononcent «guif» et non «djif». Mêmes résultats parmi les followers de The Economist sur Twitter dont on ne connaît malheureusement pas l’origine par pays mais dont on peut dire qu’ils ne sont pas tous développeurs.  

Comme le rappelle Le Monde dans un article sur la controverse liée à la prononciation de GIF, le mot avait été élu mot de l’année en 2012 par le dictionnaire Oxford. C’est ce même dictionnaire qui a déclaré que deux prononciations étaient acceptables: «djif» et «guif», excluant ainsi le «jif» à la française ou le «G.I.F» asiatique. Ce que révèle un graphique publié dans l’article de The Economist, c’est que la France fait figure d’exception en Europe car au niveau global, les Européens (Russie comprise) ont plus tendance à dire «guif» que les Américains.

Un débat de haut niveau

«Certaines questions resteront à jamais en suspens. Quel est le but de la vie? Où va-t-on quand on meurt? Et encore plus déroutant, quelle est la bonne manière de prononcer le mot GIF?» The Economist

Ce que révèlent cet article, cette étude, ces vidéos YouTube, ces réactions sur Twitter, c’est la variété impressionnante des arguments (qui diffèrent selon les règles phonétiques de chaque pays et selon beaucoup d’autres facteurs socio-économico-informatico-politico-religio-professionnels) pour défendre un tel sujet. Il existe même un site entièrement dédié à la prononciation du mot GIF: howtoreallypronouncegif.com, dont l’introduction résume assez bien l’importance du débat:

«Nous avons parfois de grands débats sur des sujets importants… Mais wahou, notez que nous argumentons parfois sur des questions complètement ridicules. Ne cherchez pas plus loin, prenez par exemple la prononciation d’un format d’image: le GIF. Certains vont même jusqu’à créer un site entièrement dédié au sujet. C’est fou, hein?»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte