Monde

«À la maison blanche» a gagné: le mot «Thing» vient de prendre un nouveau sens

Repéré par Rodrigue Arnaud Tagnan, mis à jour le 28.06.2017 à 14 h 18

Repéré sur Quartz

Dans sa dernière mise à jour, l'Oxford English Dictionary lui attribue une nouvelle définition.

Capture À la maison blanche

Capture À la maison blanche

Il est peu de dire qu'internet, la télévision ou le cinéma modifient nos habitudes linguistiques, amenant les dictionnaires à se mettre régulièrement à jour. Rien qu'en juin, l'Oxford English Dictionary (OED) a ajouté sur sa liste, 1.200 nouveaux mots et tournures. Mais plus intéressant, ce sont les sens nouveaux que prennent certains mots anciens.

Jusqu'à la dernière mise à jour de l'OED, le mot «Thing» –chose en anglais– désignait une référence à un objet, à une fonctionnalité ou à un événement. Lorsqu'il était employé dans une phrase, il décrivait surtout une action, un signe ou un intérêt quelconque : «Regardez cette chose là», «Ne vous inquiétez pas d'une chose», etc.

Mais ça, c'était avant qu'il ne prenne un nouveau sens grâce entre autres à la série À la Maison Blanche diffusée entre 1999 et 2006 sur la NBC. Utilisé différemment dans des phrases comme «Didn’t you two used to be a thing?» [vous deux n'avaient pas été ensemble à un moment?], «So this is gonna be a thing!» [alors ça va devenir une mode], le sens du mot a légèrement évolué comme le suggère l'OED dans sa dernière mise à jour, rapporte le site américain Quartz. Chose peut désigner désormais un phénomène ou une pratique authentique et établie.

L'influence grandissante des TIC

Bien des mots que nous employons aujourd'hui avaient une signification totalement différente il y a vingt ans. En 2015, le Washington Post avait, par exemple, répertorié une liste de vingt-quatre mots en anglais dont l'usage et le sens ont évolué à cause d'internet et des nouvelles technologies de l'information et de la communication. On y retrouve des mots comme empreinte, ami, profil, suivre, texte...

Alors qu'un mot comme ami désignait strictement une personne avec laquelle on avait un attachement affectif très marqué, à l'heure des réseaux sociaux, il peut faire référence à n'importe quel quidam que l'on sur sa liste de contact et avec qui on entretient une quelconque relation sur la toile.

Néanmoins, le quotidien américain souligne que la réappropriation des nouveaux mots n'est que rarement aléatoire. Dans la plupart des cas, le nouveau sens est simplement une version imagée du sens originel.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte