Monde

Une femme lance des pièces avant le départ d'un vol pour se porter chance et immobilise l'avion pendant des heures

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 28.06.2017 à 11 h 49

Repéré sur BBC, South China Morning Post

Cinq heures de retard, pour neuf petites pièces.

B-9929 | China Southern Airlines | Airbus A320-214 | TAO | byeangel via Flickr CC License by

B-9929 | China Southern Airlines | Airbus A320-214 | TAO | byeangel via Flickr CC License by

Elle voulait porter bonheur à son vol. Elle l'a retardé de près de cinq heures. En Chine, une vieille dame âgée de 80 ans a lancé plusieurs pièces en direction du moteur de son avion, sur le tarmac de l'aéroport de Shanghai, alors qu'elle rejoignait l'appareil, qui devait rallier Canton, ce 27 juin 2017. Selon elle, c'était un moyen de prier pour être en sécurité, rapporte la BBC.

Au total, rapporte le South China Morning Post, neuf pièces ont été retrouvées dans l'un des moteurs de l'avion, après une inspection. De leur côté, la BBC et The Telegraph assurent que seule une des neuf pièces a fini dans le moteur.

«Le capitaine a indiqué que le métal, s'il avait été avalé par le moteur, aurait pu causer de sérieux dégâts, dont une panne.»

Rappel à l'ordre

 

C'est un des passagers qui a contacté les autorités quand il a remarqué l'étrange comportement de cette vieille dame. Celle-ci, qui voyageait avec son mari, sa fille et son gendre, a ensuite été interrogée par des agents, indique la BBC, mais elle ne sera pas poursuivie.

«Après une enquête, la passagère impliquée, dont le nom est Qiu, a dit qu'elle avait lancé des pièces pour prier pour sa sécurité. Selon son voisin, elle est bouddhiste», a indiqué la police.

Le site australien ABC indique que le vol a finalement pu partir à 17h52, heure locale, soit près de cinq heures plus tard que l'horaire prévu.

«China Southern Airlines a rappelé à tous les passagers qu'ils devaient respecter les règles de l'aviation civile dans un post sur le réseau social Weibo, et d'éviter tout comportement qui pourrait mettre en danger la sécurité des autres passagers.»

La BBC note que sur Weibo d'ailleurs, cette histoire a beaucoup fait parler. Mais elle reste un peu moins folle que celle du passager qui ouvre une sortie de secours pour respirer un peu d'air frais alors que l'avion se préparait à décoller.

chineavion
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte