Sports

WTF: la fédération mondiale de taekwondo change de nom (et d’acronyme)

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 25.06.2017 à 9 h 44

Repéré sur BBC Sport

Bye, bye, la WTF.

L'Azéri Radik Isaev (à gauche) face au Nigérien Abdoulrazak Issoufou Alfaga (à droite) pendant les JO de Rio, le 20 août 2016. Ed JONES / AFP

L'Azéri Radik Isaev (à gauche) face au Nigérien Abdoulrazak Issoufou Alfaga (à droite) pendant les JO de Rio, le 20 août 2016. Ed JONES / AFP

La décision est un peu surréaliste, mais la fédération mondiale de taekwondo l’a finalement prise: il ne faudra plus lui parler de «World Taekwondo Federation», et surtout de «WTF», mais simplement de «World Taekwondo» (WT).

Il faut dire que l’acronyme de la fédération était devenu une source de blagues au cours de ces dernières années, tout simplement parce que depuis 1973, la World Taekwondo Federation pouvait se résumer à ces trois petites lettres: «WTF», plus connus chez les internautes en tant qu’acronymes d’une autre expression, «What The Fuck», qui «s'utilise pour marquer l'étonnement, l'incompréhension, la surprise ou une situation incroyable», résume Le Figaro.

Autant dire que chaque passage télévisé contenant l’acronyme de la fédération ou chaque congrès pris en photo devenait une bonne source de LOL pour un public qui n’en demandait pas tant.

Cela faisait un moment que la fédération pensait à changer de nom et surtout d’acronyme. En 2015, The Independent rapportait que la question devait être abordée lors d’une prochaine assemblée. Mais ce n’est donc que deux ans plus tard qu’elle a décidé de sauter le pas et de supprimer le mot «fédération» de sa dénomination. Son acronyme n’est donc plus que «WT». Un choix qui s’est fait pour montrer que la fédération vit avec son temps, «s’adapte et reste pertinente face au public d’aujourd’hui», explique son président, Chungwon Choue.

«Nous savons que dans un monde si compétitif, nous devons évoluer en permanence, et plaire à un public jeune et moderne. Dans cette ère numérique, l’acronyme de notre fédération a développé des connotations négatives non-liées à notre organisation, et il était important que nous nous renommions pour mieux communiquer avec nos fans.»

Reste que la fédération aurait sans doute pu s’amuser de cette situation en jouant avec d’autres initiales: d’autant plus que «FTW» pour «Federation of Taekwondo Worldwide» (et surtout «For The Win») semblait à portée de main.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte