Monde

Les images choquantes de manifestants handicapés arrêtés lors d'une manif contre le plan santé de Trump

Temps de lecture : 2 min

La proposition de réforme de santé des sénateurs républicains éliminerait des milliards de dollars qui aident les personnes handicapées à vivre dignement.

La police du Capitole évacue une militante handicapée qui manifestait devant le bureau du chef des républicains au Sénat, à Washington le 22 juin 2017. MARK WILSON/AFP
La police du Capitole évacue une militante handicapée qui manifestait devant le bureau du chef des républicains au Sénat, à Washington le 22 juin 2017. MARK WILSON/AFP

Les sénateurs républicains ont dévoilé leur projet de réforme de santé le 22 juin, et parmi les mesures inclues, la loi prévoit d'énormes coupes budgétaires de Medicaid, l'assurance santé qui couvre les personnes aux revenus les plus modestes. Selon les estimations, la loi réduirait le budget de ce programme de plus de 800 milliards de dollars en dix ans. Or pour 30% des personnes handicapées aux Etats-Unis, et 60% des enfants handicapés, c'est Medicaid qui finance leurs soins.

Pendant sa campagne, Donald Trump avait plusieurs fois promis de ne pas s'attaquer à ces financements, mais le président soutient désormais ouvertement le projet de loi des républicains.

Un groupe de défense des droits des personnes handicapées a manifesté devant le bureau de Mitch McConnell, le chef des républicains au Sénat. Les militants avaient organisé un «die-in», une action consistant à s'allonger parterre en faisant les morts, et ont rapidement été évacués. Une quarantaine a été arrêtée par la police.

«C'est l'image clé de notre lutte. Elle se fait arrêter parce qu'elle manifeste contre le démantèlement d'Obamacare devant le bureau de McConnell».

Ces manifestants handicapés se battent contre un projet de loi qui prendrait aux personnes les plus pauvres et les plus fragiles afin de financer des réductions d'impôts pour les riches. Trump lui-même a récemment dit que le texte de loi des sénateurs manquait de «coeur», et ces photos d'arrestations ne vont pas en améliorer l'image.

Certains militants ont été menottés:

D'autres ont été évacués hors de leur fauteuil roulant:

Interviewés par le Huffington Post, plusieurs manifestants ont expliqué que l'assurance Medicaid finançait des aides-soignants qui passent à domicile, ce qui leur permettait d'éviter d'être placé en institution.

«Menacer ainsi notre liberté et notre vie, juste pour réduire les impôts des riches, c'est vraiment odieux», a déclaré un des militants.

Pour que la loi soit votée, les républicains ont besoin que tous leurs sénateurs votent oui, et pour l'instant, ce n'est pas gagné.

Newsletters

Trump ne peut pas classer les antifas comme organisation terroriste

Trump ne peut pas classer les antifas comme organisation terroriste

La mouvance ne correspond à aucun des critères imposés par le ministère américain des Affaires étrangères.

Au cœur des marchés aux animaux d'Asie

Au cœur des marchés aux animaux d'Asie

«Les plus grandes pandémies ont toujours résulté d'une relation avec les animaux: grippe porcine, grippe aviaire, Ebola, SRAS, MERS, désormais Covid-19, relève Jo-Anne McArthur. Ceux qui pointent le doigt exclusivement vers la Chine...

Aux États-Unis, le pire est à venir

Aux États-Unis, le pire est à venir

[BLOG You Will Never Hate Alone] Jamais depuis l'Allemagne nazie l'humanité n'a eu à composer avec une problématique aussi brûlante que celle d'une Amérique qui ne sait plus où elle habite.

Newsletters