Monde

Plus d'un Afro-Américain sur deux connaît quelqu'un qui s'est fait tirer dessus

Temps de lecture : 2 min

En moyenne, 44% des Américains connaissent quelqu'un qui s'est fait tirer dessus, mais le taux est de 57% pour les noirs.

Une foire de vente d'armes à feu en Virginie le 18 novembre 2016 | ALEX WONG/AFP
Une foire de vente d'armes à feu en Virginie le 18 novembre 2016 | ALEX WONG/AFP

Un nouveau sondage de l'institut de recherche Pew révèle à quel point la violence par armes à feu fait partie du quotidien aux États-Unis. Particulièrement pour les Afro-Américains.

Les sondeurs de Pew ont interrogé 3.900 Américains sur leur rapport avec les armes à feu et ont trouvé que 44% connaissaient quelqu'un qui s'était fait tirer dessus, que ce soit de façon volontaire ou pas. Pour les Afro-Américains, le taux est de 57% et de 42% pour les Latinos. En règle générale, les propriétaires d'armes à feu ont plus tendance à connaître des gens qui se sont fait tirer dessus que ceux qui ne possèdent pas d'armes (51% contre 40%).

De plus, près d'un quart des Américains disent connaître quelqu'un qui a été menacé ou intimidé par une arme à feu, un taux qui monte à 32% pour les Afro-Américains.

Armes et politique

Un autre sondage de 2015 montrait que, chez les parents noirs, l'inquiétude principale pour leurs enfants est qu'ils se fassent tirer dessus. Alors que, chez les parents blancs, l'inquiétude la plus commune est que leurs enfants aient des problèmes de dépression et d'anxiété.

Certains résultats du récent sondage vont à l'encontre des messages de la NRA, le puissant lobby des armes. En effet, près de 30% des propriétaires d'armes interviewés par Pew pensent que les États-Unis devraient avoir des lois plus strictes concernant le port des armes. C'est aussi le cas de 52% des Américains. Plus de 50% des propriétaires d'armes soutiennent la création d'une base de données pour contrôler les ventes d'armes, une mesure à laquelle la NRA est farouchement opposée.

En tout, 42% des Américains vivent dans un foyer où il y a une arme à feu, et 26% des propriétaires d'armes portent leur arme sur eux presque tout le temps. Les propriétaires d'armes ont beaucoup plus tendance à vivre à la campagne: 46% des ruraux en possèdent une, contre 19% des citadins. Peu surprenant, le fait de posséder une arme est fortement lié à l'affiliation politique. Alors que 44% des des républicains interviewés possèdent une arme, ce n'est le cas que pour 20% des démocrates.

Newsletters

Le Covid-19 semble aiguiser l'appétit de la Chine communiste pour Taïwan

Le Covid-19 semble aiguiser l'appétit de la Chine communiste pour Taïwan

Le désir de Pékin de contrôler cette île perçue comme rebelle ne peut qu'être avivé par l'incontestable succès de la limitation du coronavirus.

Comment un voyage peut changer votre vie (Rediffusion)

Comment un voyage peut changer votre vie (Rediffusion)

Nous venons de traverser une période peu propice aux rencontres et par conséquent aux enregistrements si forts et personnels de Transfert. Pour ne pas vous laisser sans épisode pendant plusieurs semaines, nous avons choisi de vous rediffuser...

Pro ou anti-Trump, les médias américains toujours plus clivants

Pro ou anti-Trump, les médias américains toujours plus clivants

Donald Trump et les médias, c'est compliqué: quand une info lui déplaît, il hurle à la «fake news» et fait huer les journalistes dans ses meetings. Même Fox News, pourtant très à droite, n’est pas exempte de ses critiques. La...

Newsletters