Parents & enfants / Monde

Mattel lance un Ken hipster qui porte un chignon

Temps de lecture : 2 min

La nouvelle collection de quinze Ken comprend aussi plusieurs degrés de corpulence, et diverses couleurs de peau.

Capture Mattel
Capture Mattel

Pour renouveler Ken, la marque Mattel a misé sur le look hipster. Sur les quinze nouveaux Ken qui viennent de sortir, il y en a un qui porte une chemise à carreaux et des lunettes, un autre en cravate slim et jean slim, et même un Ken portant un chignon masculin, le fameux «man bun».

C'est surtout le Ken chignon qui a fait parler de lui –malgré son bermuda délavé un peu ringard. À Brooklyn, un café branché a annoncé que tout homme se présentant avec un «man bun» gagnerait un Ken gratuit.

«Dad Bod»

Au-delà du style, l'autre innovation de la nouvelle ligne est d'avoir introduit plusieurs degrés de corpulence: aux côtés du Ken basique, on trouve maintenant un Ken plus mince et un Ken un peu plus gros. Ce dernier est déjà surnommé Ken «dad bod». Les nouveaux Ken seront aussi disponibles dans sept tons de couleurs différents, du pâle au marron.

L'année dernière, le lancement de nouvelles Barbies avec des corps et des couleurs de peau plus variées, avait fait augmenter les ventes de 7%. Ceci dit, ces nouveaux Ken ne devraient pas avoir le même effet: en général les enfants ont un seul Ken pour six ou sept Barbies.

Niveau design, la prochaine étape révolutionnaire est le Ken barbu. La marque y songe déjà sérieusement, comme l'explique un directeur chez Barbie: «Nous voulons faire des barbes. Les poils sur le visage sont tendance.»

Slate.fr

Newsletters

Aux Etats-Unis, l'inquiétante augmentation des agressions d'arbitres pendant les matchs enfants

Aux Etats-Unis, l'inquiétante augmentation des agressions d'arbitres pendant les matchs enfants

Un arbitre de l'Oklahoma a commencé à diffuser des vidéos de parents agressifs sur Facebook pour leur faire honte.

La classe moyenne américaine ne peut plus se payer d'écoles privées

La classe moyenne américaine ne peut plus se payer d'écoles privées

La fin d'une époque pour les églises catholiques?

Fille ou garçon? Les risques pour la santé de la mère et de l'enfant ne sont pas les mêmes

Fille ou garçon? Les risques pour la santé de la mère et de l'enfant ne sont pas les mêmes

Parce que le sexe du bébé joue sur le métabolisme maternel, il pourrait aussi affecter le type de complications susceptibles de survenir lors de la grossesse.

Newsletters