MondeCulture

Un musée consacré aux échecs commerciaux a ouvert en Suède

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 20.06.2017 à 13 h 38

Repéré sur The Verge, NBC

Venez découvrir quelques-uns des plus beaux flops de notre histoire.

Capture d'écran. NBC Left Field

Capture d'écran. NBC Left Field

Si vous ne vous souvenez pas des stylos Bic destinées aux femmes, du Nokia N-Gage, ou du parfum Harley Davidson, et que vous passez par Helsingborg, un de ces jours, on vous conseille de faire un petit tour par le musée des échecs commerciaux. The Verge raconte que le lieu a ouvert depuis quelques jours dans le sud de la Suède et que l'on peut y observer des objets de tout prix, dont le seul point commun est d'avoir été un flop.

«Géré par Samuel West, un psychologue de 43 ans, le musée se trouve à Helsingborg, en Suède et présente 51 produits qui étaient censés innover, qui ont échoué dans leur tâche.»


Dans la vidéo de NBC, on peut voir différents produits (le teleguide suédois, le vélo en plastique, l'Edsel de Ford, les disques DIVX, un masque électrique effrayant ou encore plusieurs smartphones), découvrir leur histoire, et comprendre les raisons qui ont poussé à ce qu'ils fassent plus tard un flop. Visiblement cette idée semble avoir trouvé son public, puisque NBC raconte que des visiteurs viennent de Chine ou du Canada pour découvrir le nouveau musée.

Interrogé par le Washington Post, Samuel West assure qu'il ne veut pas se moquer de ces échecs, mais chercher ce qu'on peut en apprendre.

«Nous savons que 80 à 90% des projets innovants échouent, que l'on n'en entend jamais parler. On ne les voit jamais, et personne n'en parle. Si l'on peut retenir une seule chose de ces échecs, c'est apprendre de leurs erreurs.»

Dans une autre interview à NBC, il explique penser que «notre société sous-estime l'échec. Nous sommes trop obsédés par le succès». Il est vrai que comme The Verge le souligne, l'un des objets exposés –l'Apple Newton de 1993– n'a pas fonctionné en tant que tel, mais «si l'assistant personnel numérique a souffert de son logiciel mal pensé et de son prix élevé, il a finalement ouvert la voie à Apple pour créer l'iPhone et l'iPad».

Et comme le rappelait l'humoriste Seth Meyers dans son émission «Late Night With Seth Meyers», si jamais vous ne comptez pas vous rendre en Suède, il existe un autre musée des échecs, ouvert depuis quelques mois. Celui-ci se situe à la Maison-Blanche.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte