Monde

Des jeans nord-coréens en vente en Suède

Temps de lecture : 2 min

Jeans Noko, capture d'écran
Jeans Noko, capture d'écran

Les touts premiers jeans nord-coréens ont été mis en vente samedi à Stockholm et sur Internet. Trois jeunes suédois décident en 2007 de créer Noko Jeans, une marque de pantalons entièrement fabriqués en Corée du Nord. Toute la confection du jeans - la coupe, le patron, la couture- est réalisée au sein de la dictature communiste. Il est ensuite vendu 150 euros environ, soit plus que le revenu mensuel moyen en Corée du Nord. Les entrepreneurs assurent s'être rendus deux fois à Pyongyang pour vérifier que les ouvriers travaillaient dans des conditions décentes. Les jeunes ont choisi de faire du commerce avec la Corée du Nord car ils sont convaincus que «toute forme de contact, même minime, avec le monde de l'extérieur est une bonne chose»

Plus de 1 000 jeans ont été vendus samedi à Stockholm. Tous sont de couleur noir exclusivement car «pour les nord-coréens, le jean bleu est trop connoté américain» explique l'un des fondateur de Noko Jeans. Pas question en revanche pour les nord-coréens de porter les jeans fabriqués chez eux: le code vestimentaire imposé par le strict régime de Kim Jong-Il ne le permet pas.

[Lire l'article complet sur The Independent]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une : jeans Noko, capture d'écran

Newsletters

Malgré le Brexit, les eurosceptiques ont perdu la bataille en Europe

Malgré le Brexit, les eurosceptiques ont perdu la bataille en Europe

Depuis le référendum de 2016, les extrapolations quant à une possible extension ou généralisation d'un euroscepticisme flirtant avec le séparatisme ont été nombreuses... et dénuées de fondement.

Pourquoi il y a si peu de noms de famille différents en Chine

Pourquoi il y a si peu de noms de famille différents en Chine

1,39 milliard de personnes et seulement une centaine de noms de famille.

La NRA quitte l'État de New York en prétextant la faillite pour éviter des poursuites judiciaires

La NRA quitte l'État de New York en prétextant la faillite pour éviter des poursuites judiciaires

Le lobby pro-armes américain veut quitter New York pour le Texas.

Newsletters