MondeEconomie

À Hong Kong, une place de stationnement a été vendue pour la somme record de 592.000 euros

Repéré par Rodrigue Arnaud Tagnan, mis à jour le 15.06.2017 à 14 h 18

Les places de parking peuvent représenter un marché très juteux.

Un homme sort d'un parking de stationnement à Hong Kong. 2 décembre 2012. Laurent Fievet/AFP

Un homme sort d'un parking de stationnement à Hong Kong. 2 décembre 2012. Laurent Fievet/AFP

Dans le business de l'immobilier, aucune ville, région ou pays n'égale Hong Kong. Une place de parking y a été cédée au prix de 664.260 dollars (592.000 euros), un record mondial d'après le site américain Newser.

Selon les informations de South China Morning Post, c'est le très célèbre homme d'affaire local Kwan Wai-ming, directeur général d'Huarong Investment Stock Corporation Ltd, qui s'est offert ce luxe le 31 mai dernier dans l'agglomération huppée d'Upton à l'ouest de cette région administrative spéciale de la Chine. Les services du cadastre le confirment.

Hong Kong, centre urbain le plus coûteux de la planète

L'homme d'affaire hongkongais n'en est pas à son coup d'essai dans la région. Il s'agit du troisième parking qu'il acquiert à un prix d'or. La presse locale rapporte que, depuis 2014, Kwan Wai-ming s'est illustré en dépensant plus de 10 millions d'euros pour s'octroyer deux unités d'habitation et trois places de stationnement.

Troisième centre financier au monde, après New York et Londres, l'économie de Hong Kong est considérée comme la plus libérale au monde. La spéculation foncière y est donc répandue, faisant de l'immobilier, dont les autorités locales peinent à réguler le prix, l'un des plus chers de la planète. Le mois passé, d'après toujours Newser, certains hommes d'affaire avaient déboursé 3 milliards de dollar pour des magasins et des centres commerciaux de sorte que les petits commerces sont obligés de fermer aujourd'hui à cause du prix exhorbitant des loyers.

Alors qu'un appartement de 60 m2 y coûte autour de 500.000 dollars, les places de parking se vendent à Hong Kong à des prix parfois beaoucoup plus élevés. Depuis la bulle financière de 2008, le secteur est devenu juteux dans la métropole asiatique.

Un bon investissement dans certaines grandes villes

 

En 2012, Li-Ka Shing, première fortune du continent d'après Forbes, réussit à vendre 514 places de parking pour 77 millions de dollars (60 millions d'euros). Une des places avait même atteint la somme extravagente de 166.000 dollars à l'époque et certains lots d'espace dans les Nouveaux Territoires, près de la frontière avec la Chine continentale, avaient été rapidement revendus avec des plus-values de 38.000 dollars l'unité. 

Investir dans les espaces de stationnement y est devenu un business rentable comme dans de nombreuses grandes métropoles européennes. En France, par exemple, selon Capital, acheter un parking, à Paris où les places de stationnement restent disponibles moins d'une et dans certaines grandes agglomérations comme Lyon, pourrait rapporter entre 7 et 10% chaque année. D'autant que le prix d'un espace reste encore nettement abordable: comptez en moyenne entre 6.000 et 15.000 euros.

Mais il peut atteindre 50.000 euros dans certains arrondissements de Paris (Ier, IVe, Ve, VIe, VIIe, VIIIe, XVIe, XVIIe) ou dans les Hauts-de-Seine et les Yvelines. Néanmoins, l'investissement pourrait rapporter encore plus de plus-value si l'espace était transformé en box. Cette opération d'un coût d'environ 2.000 euros ferait augmenter le prix de la place entre 20 et 30%.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte