Tech & internet

Avant de rendre visite à Chelsea Manning, laissez vos objets électroniques dans le micro-ondes

Repéré par Robin Panfili, mis à jour le 15.06.2017 à 15 h 01

«On n'est jamais trop prudent», prévient-elle.

Chelsea Manning via Instagram

Chelsea Manning via Instagram

Après sept années d'incarcération dans une prison militaire américaine, la lanceuse d'alerte de 29 ans et source de WikiLeaks, Chelsea Manning, a été libérée. Elle vit aujourd'hui dans un petit appartement d'une chambre, à New York, où le New York Times a passé une semaine à ses côtés. Dans ce long article, elle évoque notamment son incarcération, les poursuites judiciaires et son parcours qui l'a amenée à devenir une figure mondiale.

L'article nous apprend également que, bien que libérée, elle reste très prudente quant à son utilisation des appareils électroniques et des dispositifs de surveillance qui pourraient encore l'épier aujourd'hui. «On n'est jamais trop prudent», dit-elle à Matthew Shaer, le journaliste du quotidien américain. Peu après son installation, Chelsea Manning a installé une console de jeu –une Xbox One– ainsi qu'un micro-ondes –toujours débranché– près de la porte d'entrée.

 

Its the freakin #weekend! Chillin with my peeps playing Forza

Une publication partagée par Chelsea E. Manning (@xychelsea87) le


Lors de cet entretien, le premier en face-à-face avec un journaliste depuis 2008, cette dernière a demandé à Matthew Shaer de déposer son ordinateur portable dans ce même micro-ondes qui, comme tous les autres micro-ondes, permet de neutraliser les transmissions électromagnétiques. «Vous pouvez le laisser dans le micro-ondes de la cuisine», a-t-elle indiqué au journaliste qui a trouvé dans celui-ci, déjà très encombré, deux manettes de Xbox qui contiennent des microphones.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte