Monde

La réforme de la santé passe le premier obstacle au Sénat américain

Temps de lecture : 2 min

Obama tient peut-être enfin son cadeau de Noël. Pour le New York Times, une «étape clef» vient d'être franchie en vue de l'adoption de la réforme de la santé. Avec 60 voix pour et 40 contre, et après «une longue journée de débats partisans et acides», comme le rapporte le quotidien américain, le Sénat américain a approuvé tard dans la nuit le texte démocrate. Les deux camps ont qualifié ce vote de «séisme». Cette couverture santé profiterait à plus de 30 millions d'Américains actuellement non-assurés.

«La couverture maladie doit être un droit, pas un privilège» a déclaré le Sénateur Christopher J. Dodd,  ajoutant que depuis la présidence d'Harry Truman la question revenait constamment et qu'ajourd'hui enfin on s'y attelait. Ce projet phare du président Barack Obama divise la classe politique américaine. Les Sénateurs républicains ont voté contre en bloc. Ils accusent les Démocrates de se précipiter pour faire passer avant Noël ce texte complexe de 2.700 pages. L'un d'entre-eux, Lamar Alexander, a parlé d'un projet politique kamikaze qui se transorme en erreur historique. De leur côté, de nombreux sénateurs démocrates sont allés saluer la veuve de Ted Kennedy qui assistait au débat. Son mari, décédé en août dernier, avait fait de cette loi son combat. La veille, sa femme avait plublié dans le Washington Post une tribune appelant à soutenir cette réforme.

Malgré ce vote, l'adoption de cette législation n'est pas certaine, rappelle le New York Times. Le texte doit encore être fusionné avec celui adopté par la Chambre des représentants, le 7 novembre dernier.

[Lire l'article complet sur le site du New York Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Manifestation contre la réforme, le 5 novembre à Washington. REUTERS/Kevin Lamarque

Slate.fr

Newsletters

Arménie: révolution, mode d’emploi

Arménie: révolution, mode d’emploi

Le peuple arménien est parvenu à renverser un régime autoritaire sans bain de sang.

Les humains ne réprésentent que 0,01% de la vie sur Terre (mais nuisent aux 99,99% restant)

Les humains ne réprésentent que 0,01% de la vie sur Terre (mais nuisent aux 99,99% restant)

Nous sommes les moins nombreux, mais les plus gênants.

Italie: l'«orbanisation» de l'Europe avance à grands pas

Italie: l'«orbanisation» de l'Europe avance à grands pas

Une alliance contre-nature, mais conforme au message des électeurs, se met en place à la tête de l’Italie, rassemblant le Mouvement 5 Étoiles et la Ligue.

Newsletters