Science & santé

Voici quoi faire après une piqûre de méduse (non, faire pipi ne sert à rien)

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 12.06.2017 à 14 h 55

Repéré sur Hakai Magazine

La carte de crédit pour enlever les tentacules n'est pas non plus la bonne solution.

Méduse | Unsplash via Pixabay CC License by

Méduse | Unsplash via Pixabay CC License by

Attention, les informations qui vont suivre pourraient se révéler très importantes pour vos vacances estivales. Imaginez-vous revenir d'une baignade rafraîchissante dans l'océan. Il fait beau, il fait chaud, et pourtant, ce moment idyllique tourne au cauchemar quand une méduse vous pique. À cet instant précis, il y a souvent une personne dans votre entourage qui vous propose de se soulager sur la piqûre... pour vous soulager.


C'est un mythe désormais très ancré: le meilleur moyen de soigner une piqûre de méduse est d'uriner dessus. La culture populaire est imprégnée de références à cette technique (Ben Stiller, Monica, Joey et Chandler, on ne vous oublie pas) et pourtant, comme nous l'explique Hakai magazine, cela ne sert à rien. Une récente étude de l'université d'Hawaï a testé différentes méthodes pour faire face à ce genre de situation.

Gratter à la main?

 

Il s'avère que l'urine n'a pas vraiment d'effet, cela ne fait que déplacer les cellules urticantes sans avoir les critères chimiques suffisants. En fonction de ce que la personne qui urine a mangé et bu, le mélange chimique peut provoquer des brûlures très importantes. Et ce n'est pas la seule technique à éviter:

«Rincer avec de l'eau de mer, par exemple, ne fait qu'élargir la zone de la piqûre, écrit le magazine. Gratter le venin avec une carte de crédit –une méthode recommandée par des organisations de santé– est une stratégie toute aussi mauvaise. Gratter la blessure exerce une pression qui pousse les dards à libérer plus de venin.»

Sachez que frotter les zones douloureuses avec du sable donne le même effet. «Quand j'ai commencé à faire cette recherche, j'ai été surprise de voir à quel point beaucoup de ces conseils ne proviennent pas de la science», explique Christie Wilcox, spécialiste de l'étude des venins.

Mode d'emploi

 

Pour faire face à une piqûre de méduse, elle donne alors trois étapes importantes. Tout d'abord, verser du vinaigre (oui, ce n'est pas un produit courant à la plage) pour rincer et apaiser la sensation de brûlure. Avec une pince à épiler, retirer les filaments délicatement. Enfin, appliquer de la chaleur sur les piqûres. Il est intéressant de noter qu'un certain nombre de médecins recommande d'appliquer de la glace, mais cela ne fait que préserver le venin déjà injecté.

Désormais, quand un proche proposera de vous uriner dessus pour vous sauver, vous aurez plusieurs raisons de refuser.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte