Boire & manger

L'inventeur de la pizza hawaïenne est mort, pas le débat sur le sujet

Repéré par Mélissa Bounoua, mis à jour le 10.06.2017 à 17 h 26

Repéré sur The Guardian, BBC

Dans les années 1960, ce restaurateur grec installé au Canada est le premier à avoir eu l'idée de mettre de l'ananas sur une pizza.

Pizza | Thin guy via Flickr CC License by

Pizza | Thin guy via Flickr CC License by

Le sujet fait toujours débat à la rédaction de Slate: la pizza hawaïenne à l'ananas, pour ou contre? Les discussions, à chaque fois, sont houleuses. 

L'homme à l'origine de cette création non consensuelle est mort à l'âge de 83 ans, nous apprend le Guardian. Sam Panopoulos est un émigré grec qui arrive au Canada en 1954 à l'âge de 20 ans. Il y dirige des restaurants en Ontario avec ses deux frères. L'un à Chatham à 290 kilomètres de Toronto, l'autre plus près de Detroit. Ils y servaient des burgers, des frites, des plats chinois même et, dans les années 60, ils décident de proposer des pizzas, spécialité qui devient de plus en plus populaire en Amérique du Nord et aux États-Unis en particulier. Un jour, raconte-t-il à la BBC au début de cette année 2017, il choisit d'ajouter de l'ananas:

«On en a juste mis dessus, pour rigoler, pour voir quel goût ça aurait. Nous commençions à peine et nous tentions beaucoup de choses.»

Lui et ses frères ont aimé le contraste entre le goût sucré de l'ananas et la saveur du jambon, note la BBC.

«Nous avons d'abord essayé entre nous, puis nous l'avons proposée aux clients. Et, un ou deux mois plus tard, ils en étaient fous, on l'a donc mise au menu.»

Si elle est qualifiée d'hawaïenne, c'est en raison de la marque d'ananas en conserve utilisée. A l'époque, les ingrédients sur les pizzas se limitaient aux champignons, au bacon, ou au pepperoni, racontait Panopoulos avant sa mort. 

Mais la terre entière n'a pas été aussi conquise que les Américains. Le président islandais a ainsi affirmé lors d'un échange avec des lycéens qu'il était «fondamentalement opposé à cette idée». Il avait été obligé de faire un post Facebook une semaine plus tard pour clarifier sa pensée. «J'aime les ananas, mais pas sur les pizzas. Je n'ai pas le pouvoir de faire des lois qui interdisent aux gens d'en mettre sur une pizza. Je suis heureux de ne pas avoir un tel pouvoir (...) Pour les pizzas, je recommande les crustacés.»

Le poisson ou les crustacés sur la pizza, un choix tout aussi osé. Le Premier ministre canadien; Justin Trudeau, avait réagit à la «polémique». Un serveur a encore récemment refusé de servir une cliente qui voulait une pizza hawaïenne. Sa raison? «C'est dégoûtant, désolé».

Sam Panopoulos vivait depuis une vie tranquille, après avoir vendu le restaurant Satellite dans les années 1980. C'est dans la ville de London, en Ontario qu'il est mort, ce jeudi 8 juin. Il y sera enterré ce lundi 12, on ne sait pas encore si des pizzas hawaïennes seront servies l'occasion, souligne le Guardian.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte