Monde

Le panneau "Arbeit macht frei" retrouvé

Temps de lecture : 2 min

Finalement, les cambrioleurs ne seront pas allés bien loin. Après avoir volé vendredi dernier le panneau d'entrée de l'ancien camp nazi d'Auschwitz-Birkenau en Pologne, les malfrats ont été interpellés par la police dans la nuit de dimanche à lundi avec leur «butin».

«Nous avons interpellé dans le nord de la Pologne cinq hommes âgés de 20 à 39 ans » a annoncé un porte-parole de la police de Cracovie (sud de la Pologne. Les cinq hommes ne seraient pas des néo-nazis mais des repris de justice déjà condamnés pour vol. Ils ont été retrouvés avec  le panneau volé, découpé en trois morceaux

Le vol de ce panneau en métal, sur lequel est inscrit «Arbeit macht frei» ("Le travail rend libre"), avait provoqué une vive émotion, notamment en Israël et au sein de la diaspora juive.

Le panneau avait été remplacé par une réplique.

«Nous sommes très impatients de voir dans quel état est l'inscription, a déclaré un porte-parole du Musée d'Auschwitz. Nos conservateurs se chargeront de la remettre en état, pour qu'elle revienne le plus vite possible à sa place».

[Lire l'article complet sur Le Monde]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: porte d'entrée du camp d'Auschwitz-Birkenau. REUTERS/Irek Dorozanski

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 28 novembre au 4 décembre 2020

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 28 novembre au 4 décembre 2020

Conflit au Tigré, autorisation au Royaume-Uni du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 et transfert de réfugiés rohingyas sur une île potentiellement inondable du Bangladesh... La semaine du 28 novembre au 4 décembre 2020 en images.

Un mystérieux monolithe californien détruit par des jeunes d'extrême droite

Un mystérieux monolithe californien détruit par des jeunes d'extrême droite

Après l'avoir saccagé, les individus ont remplacé l'obélisque par une croix en bois.

Le Royaume-Uni, premier pays européen à interdire l'exportation d'animaux vivants

Le Royaume-Uni, premier pays européen à interdire l'exportation d'animaux vivants

La nouvelle loi permettra aux Britanniques de s'affirmer en tant que leaders mondiaux en matière de bien-être animal.

Newsletters