Monde

Le panneau "Arbeit macht frei" retrouvé

Temps de lecture : 2 min

Finalement, les cambrioleurs ne seront pas allés bien loin. Après avoir volé vendredi dernier le panneau d'entrée de l'ancien camp nazi d'Auschwitz-Birkenau en Pologne, les malfrats ont été interpellés par la police dans la nuit de dimanche à lundi avec leur «butin».

«Nous avons interpellé dans le nord de la Pologne cinq hommes âgés de 20 à 39 ans » a annoncé un porte-parole de la police de Cracovie (sud de la Pologne. Les cinq hommes ne seraient pas des néo-nazis mais des repris de justice déjà condamnés pour vol. Ils ont été retrouvés avec  le panneau volé, découpé en trois morceaux

Le vol de ce panneau en métal, sur lequel est inscrit «Arbeit macht frei» ("Le travail rend libre"), avait provoqué une vive émotion, notamment en Israël et au sein de la diaspora juive.

Le panneau avait été remplacé par une réplique.

«Nous sommes très impatients de voir dans quel état est l'inscription, a déclaré un porte-parole du Musée d'Auschwitz. Nos conservateurs se chargeront de la remettre en état, pour qu'elle revienne le plus vite possible à sa place».

[Lire l'article complet sur Le Monde]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: porte d'entrée du camp d'Auschwitz-Birkenau. REUTERS/Irek Dorozanski

Slate.fr

Newsletters

Médecin de campagne en Roumanie

Médecin de campagne en Roumanie

En Roumanie, la moitié de la population vit en zone rurale, mais les médecins de campagne sont deux fois moins nombreux que celles et ceux des villes. Floarea Ciupitu pratique à Gangiova, un village du sud-ouest de la Roumanie, depuis trente...

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Depuis une dizaine d'années, le disco polo s’impose comme référence de l’industrie musicale polonaise. Au point d'attirer l'attention des politiques et d'exaspérer les milieux intellectuels.

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Les fondations du milliardaire-philanthrope américano-magyar quittent Budapest où elles travaillaient depuis 1984. Un départ accéléré par vingt-quatre mois d’intense campagne gouvernementale anti-Open Society.

Newsletters