Economie

Les eurostars ne passent plus sous la manche

Slate.fr, mis à jour le 20.12.2009 à 12 h 05

Eurostar, qui envisageait de reprendre le trafic des trains de passagers dans le tunnel sous la Manche dimanche 20 décembre, a renoncé après une nouvelle panne sur une rame au sortir de l'ouvrage samedi. Le directeur général de la compagnie Richard Brown, a confirmé dimanche que le trafic des trains de passagers sous la Manche resterait suspendu dans la journée, ne voulant pas donner de garanties sur une reprise du service.

Vendredi soir, en pleine vague de froid, quatre rames sont tombées en panne et plus de 2.000 passagers sont restés bloqués pendant plusieurs heures dans le tunnel sous la Manche, avant d'être laborieusement évacués. Le trafic passagers a alors été suspendu samedi, à l'exception de deux trains à grande vitesse qui sont partis de Paris dans l'après-midi.

Ces deux TGV avaient quitté la gare du Nord vers 15h30 et 16h30, avec à leur bord 700 passagers chacun, sans réussir à rejoindre Londres. Selon la SNCF, ces rames transportaient des «voyageurs prioritaires», notamment des résidents britanniques bloqués en France sans solution d'hébergement.

Le premier Eurostar s'est arrêté en pleine voie à la sortie du tunnel sous la Manche, côté britannique. Les passagers ont dû être transférés sur un autre train pour terminer leur trajet jusqu'à la gare londonienne de St-Pancras. Le second Eurostar a été arrêté en gare de Lille, où les voyageurs devaient être hébergés dans des chambres d'hôtel.

Avant ces nouveaux désagréments, le transporteur envisageait, si la météo le permettait, de faire circuler d'autres trains dimanche «pour ceux qui sont dans une situation difficile», selon le service de presse de la SNCF.

Mais finalement, devant la répétition des problèmes, Eurostar a décidé d'annuler tout le trafic passagers pour la journée de dimanche. La compagnie va faire circuler dans le tunnel sous la Manche plusieurs trains test afin de comprendre l'origine des avaries.

En Grande-Bretagne, un porte-parole la compagnie, Bram Smets, a expliqué que la panne résultait de la différence de températures entre l'extérieur glacial et l'air plus chaud à l'intérieur du tunnel.

Cependant, un responsable français se montrait nettement moins catégorique. «Hier soir, il s'est passé quelque chose qu'on ne comprend pas», a déclaré samedi sur France-Info Nicolas Petrovic, directeur général adjoint d'Eurostar. «On n'a jamais connu ça à Eurostar. Pendant 15 ans, il y a toujours des chutes de neige. Nos rames sont préparées pour ça, pour passer le tunnel malgré la neige».

Un responsable d'Eurostar à Paris avait laissé entendre samedi matin que le tunnel sous la Manche était fermé en raison des opérations de secours. Mais une source proche de l'exploitant avait immédiatement souligné que les navettes d'Eurotunnel circulaient elles sans problèmes. «Ce sont leurs trains qui tombent en panne et nous on va les sauver», avait-on ajouté.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Eurostar, JasonRogersFotographie, Flickr, CC

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte