Monde

L'histoire d'un convoyeur de fonds en fuite qui a échappé à la police pendant 19 ans

Repéré par Robin Panfili, mis à jour le 01.06.2017 à 16 h 06

Repéré sur BBC Magazine

En 1993, le convoyeur Eddie Maher disparaît à bord d'un camion de transport de fonds. Il ne sera arrêté que dix-neuf ans plus tard, de l'autre côté de l'Atlantique, trahi involontairement par l'un de ses fils.

Eddie Maher et son épouse, Jessica Brett | Suffolk Police

Eddie Maher et son épouse, Jessica Brett | Suffolk Police

Un jour de janvier, en 1993, Eddie Maher est au volant de sa camionette Securicor, une société spécialisée dans la sécurité et le transports de fonds pour laquelle il travaille comme convoyeur de fonds. Ce jour-là, Eddie Maher ne suivra pas l'itinéraire indiqué. Depuis la banque Lloyds de Felixstowe, au Royaume-Uni, il décide de prendre la fuite. Son plan est réglé au millimètre: quelques semaines plus tôt, il a envoyé sa femme Deborah et son fils Lee en vacances à Boston. Après quelques semaines de planque, il prend l'avion à Londres, direction Dallas. Il a alors en main un faux passeport, au nom de Stephen King. Dans son sac, les billets –à hauteur de 125.000 livres sterling (143.000 euros aujourd'hui)–, sont enroulés dans des serviettes.

S'en suivra une cavale de dix-neuf années en compagnie de sa femme et de son fils, alors âgé de trois ans. Pendant presque deux décennies, il réussit à échapper à ceux qui le recherchaient, malgré une récompense de 100.000 livres sterling proposée à qui le retrouverait. À la BBC, qui retrace tout cette folle histoire, il raconte comment son obsession et son intention de n'être jamais retrouvé l'a isolé du reste du monde. Il n'a ainsi appelé sa mère malade qu'une seule fois durant tout cette période.

Une vie hors des radars

Durant la cavale aux États-Unis, le couple Maher, devenu le couple King, s'installe et tente de mener une vie normale dans l'Amérique rurale avec leur fausse identité. D'abord dans le Colorado (1994), un an après son arrivée à Dallas (1993), au Texas, puis dans le New Hampshire (1996). En Floride (2002), puis en Pennsylvanie (2004), deux ans plus tard. Enfin, le couple et leur enfant poseront leurs valises dans la ville d'Ozark (2008), dans le Missouri, avant d'être arrêtés par la police, quatre années plus tard, après avoir été dénoncés par la belle-fille de Eddie Maher.

Au cours de sa cavale, Eddie Maher enchaîne les petits boulots qui ne nécessitaient pas de carte d'identité, «comme les immigrés», dit-il. En 1997, le couple voit naître un second enfant, Mark. Et, alors que l'argent vient à manquer, Eddie Maher part régulièrement jouer au blackjack à Las Vegas. Mais ce n'est pas l'argent qui mettra un terme à sa cavale. Plutôt Lee, le fils devenu jeune adulte. Lee pose des questions sur sa famille anglaise, mais ne se satisfait pas des réponses évasives de ses parents. Il se rebelle. Il attire des ennuis à la famille et enchaîne les histoires amoureuses chaotiques.

Un soir de février 2012, sous l'emprise de l'alcool, Lee confie à sa petite-amie, puis épouse de l'époque, Jessica Butler, que son père est un fugitif. Lorque le couple se sépare, Jessica Butler fait des recherches sur internet et découvre toute l'histoire. Elle entame alors les démarches pour obtenir la récompense de 100.000 livres sterlin –qu'elle ne touchera finalement pas– et révèle tout à la police. Eddie Maher est arrêté dans la foulée, en février 2012. Il est extradé vers le Royaume-Uni en juillet 2012, et condamné huit mois plus tard à cinq années d'emprisonnement. Il a été relâché en janvier 2015. Aujourd'hui, dit-il à la BBC, il ne veut pas rester là-bas, mais préfère vivre au soleil. En Espagne ou à Chypre, pense-t-il.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte