Culture

Avec combien de réalisatrices les acteurs de la compétition à Cannes ont-ils travaillé?

Mathilde Dumazet, mis à jour le 28.05.2017 à 18 h 00

C’était l’un des thèmes récurrents de ce festival de Cannes: le faible nombre de réalisatrices présentes en compétition. Les acteurs se sont exprimés à de nombreuses reprises sur le sujet. Alors, au lieu de compter le nombre femmes en sélection, nous sommes allés compter dans leur filmographie.

Infographie Slate.fr/Mathilde Dumazet

Infographie Slate.fr/Mathilde Dumazet

Dans une interview au Sydney Morning Herald, Nicole Kidman a déclaré qu’elle tournerait un film avec une réalisatrice tous les dix-huit mois pour atteindre la parité. En conférence de presse, son partenaire à l’écran dans Les Proies et dans La Mise à mort du cerf sacré, Colin Farrell, s’est ému de n’avoir tourné qu’avec deux femmes. Enfin, Jake Gyllenhaal, présent à Cannes pour Okja, croit, pour sa part, «à la supériorité des femmes».

Le sujet de la faible représentation des femmes réalisatrices revient à chaque Festival de Cannes. Chaque année, on fait le compte des sélections dans les festivals, mais rarement en regardant la filmographie des acteurs. Il ne s’agit pas là de remettre en question leur choix de carrière et encore moins de les accuser de privilégier les réalisateurs masculins, mais simplement de changer de perspective. Et de se demander ainsi qui est l’acteur qui n’a jamais tourné avec une femme. Et qui est celui qui s’approche le plus de la parité? 

Plusieurs articles avaient déjà tenté de recenser les noms des plus grandes stars hollywoodiennes qui n’ont jamais travaillé avec une réalisatrice. Mais le phénomène ne se limite pas à Hollywood et les autres pays ne sont pas mieux lotis. Si on regarde le classement des acteurs français, japonais ou coréens en compétition pour les prix d’interprétation à Cannes cette année, peu d’entre eux dépassent les 20%. Seule Isabelle Huppert vient rejoindre Michelle Williams, Adèle Haenel et Louis Garrel dans la catégorie de ceux qui ont tourné plus d’un cinquième de leurs films avec une réalisatrice.

Si on regarde les chiffres de plus près, on se rend également compte que certains acteurs ont tourné plusieurs films avec la même réalisatrice. Par exemple, Jean-Louis Trintignant n’a tourné que sous la direction de sa femme, Nadine Trintignant.

On peut aussi remarquer (et c’est plutôt réjouissant) que les acteurs les plus jeunes de la compétition ont tous fait au moins 10% de leurs films avec une réalisatrice. Le cas d’Elle Fanning est assez révélateur. À 19 ans, elle a déjà assez tourné pour que le nombre de films de sa carrière réalisés par une femme soit significatif. En effet, sur plus d’une vingtaine de longs-métrages à son actif (soit autant que Robert Pattinson et plus qu’Adèle Haenel), au moins 13% d’entre eux ont été réalisés par une femme.

Un chiffre encourageant quand on sait qu’aux États-Unis, sur les 250 films les plus rentables de 2016, seulement 7% avaient été réalisés par des femmes. En France, on oscille entre 20 et 25% de réalisatrices. Les acteurs français de la compétition seraient-ils donc plus mauvais élèves que les Américains? À vous de juger.

Mathilde Dumazet
Mathilde Dumazet (13 articles)
Étudiante à l'école de journalisme de Sciences Po
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte