Monde

«J'ai entendu quelqu'un crier bombe et tout le monde s'est mis à courir. C'était un carnage»

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 23.05.2017 à 13 h 08

Repéré sur The Guardian, BBC, Manchester Evening News

Au moins 22 personnes ont été tuées dans une explosion, après un concert d'Ariana Grande.

Des spectateurs du concert d'Ariana Grande, à Manchester, le 22 mai 2017 I PAUL ELLIS / AFP

Des spectateurs du concert d'Ariana Grande, à Manchester, le 22 mai 2017 I PAUL ELLIS / AFP

Sur les réseaux sociaux, les vidéos sont glaçantes. Sur plusieurs d'entre elles, on peut voir une atmosphère assez joyeuse, alors que les lumières de la salle se sont rallumées après le concert donné par Ariana Grande à Manchester. Et puis un grand boum, suivi d'incompréhension et de scènes de panique, avec des adolescents escaladant parfois des barrières pour rejoindre les sorties de la salle au plus vite. Un homme vient de tuer 22 personnes et faire une soixantaine de blessés dans un attentat-suicide, qui n'a pas encore été revendiqué.

Près de 20.000 personnes étaient présentes dans la salle pour assister au concert de la pop-star américaine. Les témoignages sont donc nombreux, et souvent terrifiants.

Sur la BBC, Josh, un témoin raconte qu'après le dernier morceau, «tout le monde a commencé à sortir, et on a entendu un énorme “bang”. Des gens disent en avoir entendu deux, mais nous on n'en a entendu qu'un. Et tout ce dont je me souviens ensuite, c'est que tout s'est agité. C'était irréel, on aurait dit un film. Tout le monde fonçait vers les portes. [...] Tout le monde essayait de fuir aussi vite que possible. Il y avait des gens couverts de sang. Tout le monde essayait de partir de la salle aussi vite que possible et les gens se heurtaient aux murs. C'était effrayant».

 

«J'ai pris ma fille, et on a couru»

Une autre adolescente de 15 ans explique au Guardian que des «gens trébuchaient sur les chaises en essayant de fuir, et quand on courrait on voyait du sang sur les murs».

Une femme, Rachel, qui était venue au concert avec sa fille de 14 ans, raconte qu'elle avait préféré partir un peu avant la fin pour éviter les cohues post-concert.

«Alors que l'on sortait, on a entendu un immense “bang”. Au début je me suis dit qu'on avait manqué quelque chose pendant le concert. Quand on s'est retourné, on a vu une terrifiante ruée de gens descendre les marches, des gens tomber au sol. J'ai pris ma fille, et on a couru. Des gens étaient écrasés au sol.»

Ryan, un spectateur de 19 ans, raconte qu'il a entendu une énorme explosion, avant de voir de la fumée.

«J'ai entendu quelqu'un crier “bombe”, et tout le monde s'est mis à courir. C'était un carnage. Des gens ont été blessés parce qu'ils se faisaient marcher dessus, alors qu'ils essayaient de s'échapper. Les gens courraient dans les rues, ils étaient perdus et pleuraient. On aurait dit un film. C'était surréaliste.»

«Les gens pensaient qu'il y avait peut-être un tireur dans la foule»

Parmi les témoins, certains se sont mis à imaginer une situation plus dramatique encore. Ainsi une mère venue au concert avec sa fille de 13 ans raconte qu'après l'explosion, «les gens se sont jetés au sol, et pensaient qu'il y avait peut-être un tireur dans la foule. Malheureusement, la sécurité était autant perdue que les spectateurs et c'était chacun pour soi. Il y avait beaucoup d'enfants non-accompagnés dans la salle. J'ai essayé de proposer mon aide à plusieurs filles qui étaient seules et qui étaient devenues hystériques. Elles avaient l'âge de ma fille, si ce n'est plus jeune.»

Un adolescent de 17 ans, Oliver, venu au concert avec sa sœur de 19 ans explique à The Independent, qu'il était aux toilettes quand il a entendu une explosion sourde, qui a résonné dans la salle.

«J'ai vu des gens courir et crier vers une direction, et puis j'en ai vu beaucoup faire demi-tour et se ruer dans l'autre sens. Les membres de la sécurité courraient comme les spectateurs. Des gens parlaient de sang, et de personnes blessées. Il y avait tellement de personnes choquées et paniquées. On voit ça tout le temps aux infos, et on ne s'attend pas à ce que ça nous arrive un jour. Je devais juste courir et m'assurer que ma sœur et moi étions en sécurité.»

Dans un autre témoignage recueilli par le Guardian, deux spectatrices de 17 et 19 ans expliquent qu'au début des membres de la sécurité ont essayé de calmer les personnes autour d'eux en disant qu'un ballon venait d'exploser ou que c'était un problème technique.

«Nos parents ont entendu l'explosion depuis leur hôtel»

Un adolescent présent près de la scène pendant le concert raconte avoir entendu des gens parler de deux explosions, quand lui assure qu'il y en a eu trois.

«On aurait dit un coup de feu. Au début, on pensait que c'était l'un des ballons, mais on a ensuite ressenti les vibrations, et on a compris que ce n'était pas ça. Nos parents ont entendu l'explosion depuis leur hôtel.»

À l'extérieur, certains parents attendaient la sortie de leurs enfants. Andy explique ainsi qu'il était venu chercher sa femme et sa fille, quand l'explosion l'a soufflé et l'a projeté à une dizaine de mètres de l'une des portes vers une autre.

«Quand je me suis relevé, j'ai vu des corps allongés sur le sol. La première chose qui m'est venue à l'esprit était d'entrer dans la salle pour retrouver ma famille. J'ai réussi à les retrouver, et ils allaient bien. C'était bien une explosion, et elle était puissante. Ça s'est produit près des guichets, à l'entrée de la salle.»

Une autre mère de famille attendait avec son mari la sortie des spectateurs pour récupérer sa fille.

«Mon mari et moi étions debout contre le mur, heureusement, et tout à coup, il y a eu ce truc. Je ne saurais pas le décrire. J'ai senti quelque chose de chaud au niveau de mon cou, et quand j'ai regardé autour de moi, il y avait des corps partout.»

Blessée au cou et à la jambe, elle a cependant réussi à retrouver sa fille, pendant que son mari aidait une autre femme blessée légèrement.

«Elle avait son téléphone avec elle, mais il ne marche plus»

Deux autres parents venus récupérer leurs deux enfants expliquent que «tout le bâtiment s'est mis à trembler. Il y a eu le souffle et un éclair de feu juste après. Il y vait des corps partout».

Mais tous n'ont pas encore eu la chance de retrouver leurs enfants. Le Manchester Evening News relaie ainsi le témoignage glaçant d'une mère de famille. Charlotte est toujours à la recherche de sa fille de 15 ans, Olivia qui est allée au concert avec son meilleur ami, aujourd'hui hospitalisé. Son téléphone ne sonne plus, et aucun hôpital ne dit l'avoir accueillie.

«La police m'a dit qu'elle était portée disparue. Elle avait son téléphone avec elle, mais il ne marche plus. Je ne sais pas si elle l'a perdu dans la cohue pour quitter la salle, mais elle connaît mon numéro par cœur, donc je sais qu'elle pourra me contacter s'il le faut.»

Certains ont cependant eu des nouvelles de leurs enfants. Un homme venu chercher ses deux filles avec sa femme les a finalement eues au téléphone. Un moment qu'il décrit comme «fantastique».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte