Santé

Si vous avez l'air fatigué, les gens vous éviteront

Temps de lecture : 2 min

Ils préfèrent parler à des individus qui ont l’air en forme.

Cutest pug / Christopher Michel via Flickr CC License by
Cutest pug / Christopher Michel via Flickr CC License by

Si vous ne le faites pas pour votre santé, faites-le au moins pour votre vie sociale. Une étude récente menée en Suède montre que les visages fatigués par plusieurs mauvaises nuits suscitent des réactions d’évitement de la part des autres.

Dans cette étude, des étudiants à qui on a demandé de ne dormir que quatre heures deux nuits à la suite ont ensuite été pris en photo sans maquillage, puis évalués par des habitants de Stockholm sur leur apparence pour savoir s’ils avaient l’air séduisants, en bonne santé, reposés ou encore dignes de confiance. Les habitants devaient également juger s’ils souhaiteraient entrer en conversation avec les cobayes privés de sommeil.

Or, les photos de visages fatigués étaient jugées moins engageantes. En d'autres termes, si vous avez des cernes et les traits tirés par le manque de sommeil, il est probable que les autres évitent de vous parler. L’explication avancée: «un visage qui a l'air en mauvaise santé, que ce soit du à un manque de sommeil ou autre, peut activer des mécanismes d’évitement de la part des autres», dans la mesure où la fatigue peut être associée à la maladie, alors que les gens préfèreraient interagir avec quelqu'un qui a l'air en bonne santé.

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Faire la grasse matinée le week-end pourrait augmenter votre espérance de vie

Faire la grasse matinée le week-end pourrait augmenter votre espérance de vie

Une bonne excuse à dégainer pour trainer au lit.

Vive la clope et l’alcool, à bas la coke et l’héro

Vive la clope et l’alcool, à bas la coke et l’héro

«Aucun d’entre nous n’est adepte des drogues. Nous sommes partisans de la réduction des risques pour les usagers et croyons que tous les toxicomanes méritent notre attention et nos soins.»

Est-il normal de ne pas souffrir après une rupture?

Est-il normal de ne pas souffrir après une rupture?

«C’est compliqué» est un courrier du cœur moderne dans lequel vous racontez vos histoires –dans toute leur complexité– et où une chroniqueuse vous répond. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou...

Newsletters