Sports

Quand trente footballeurs âgés de moins de 9 ans donnent du fil à retordre à deux stars de Liverpool

Repéré par Mathilde Dumazet, mis à jour le 16.05.2017 à 13 h 41

Repéré sur Mashable

Cette vidéo du Liverpool Football Club réunit clairement toutes les composantes nécessaires pour faire de la concurrence à «Cristiano Ronaldo se déguise en SDF et surprend un jeune fan»: des enfants enthousiastes, des footballeurs souriants, du fair-play, un peu de suspens… et ça marche!

Pour fêter la signature de leur premier contrat professionnel avec le club le 9 mai dernier, des joueurs de moins de 9 ans ont formé une équipe de trente (dont deux gardiens dans la cage), pour affronter deux des stars du Liverpool FC: le brésilien Philippe Coutinho et le néerlandais Georginio Wijnaldum. Après s’être essayé au football américain en avril dernier, le duo a accepté une rencontre de quinze minutes contre un essaim de petits passionnés.

Quinze minutes seulement, car sur un vrai terrain, à deux contre trente, on court beaucoup. Enfin tout est relatif: si on compte que pour une enjambée de Wijnaldum il en faut quatre des demi-portions qui l’entourent, ce sont définitivement eux qui courent le plus. La différence de puissance entre les professionnels et les juniors se fait bien sentir dans la course et dans la technique, mais la quantité paie tout de même dans certaines situations.

«Apprends leur la vie à ces petits»

Entouré d’une quinzaine de défenseurs vêtus des couleurs historiques du club, Wijnaldum n’était clairement pas serein (à 3:33 sur la vidéo). Au début du match, on voit les deux professionnels jouer avec beaucoup de légèreté. Ils se permettent ce que le commentateurs appellent des petites «extravagances», dont un tacle assez mémorable où Wijnaldum étale son mètre soixante-quinze sur le terrain pour empêcher son adversaire de passer (5:10 sur la vidéo).

Mais menés 3-1 à quelques minutes de la fin de la rencontre, les deux stars font moins dans la finesse... tout comme le commentateur du match qui nous honorent, avec son meilleur accent du nord de l’Angleterre, d’un «show them how it’s done», qu’on peut comprendre ici comme «apprends leur la vie à ces petits».

Mention spéciale pour le gardien (de 9 ans) qui a complété l’équipe de Coutinho et Wijnaldum. «On aurait pu gagner s’il n’avait pas été là», expliquent deux des joueurs après le match. Celui que ses camarades surnomment «Noodles», sûrement en référence aux boucles de ses cheveux, a sauvé effectivement sauvé la mise des deux joueurs en arrêtant plusieurs tirs. Comme dirait le commentateur, «il mérite un grand verre de jus d’orange», l’alternative au champagne pour les mineurs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte