France

Et soudain, l'hallucinante course-poursuite entre BFM TV et le taxi d'Édouard Philippe

Temps de lecture : 2 min

«Priorité au direct!»

Capture d'écran - Twitter @YannSchreiber
Capture d'écran - Twitter @YannSchreiber

On s'en prend souvent aux chaînes d'info pour leurs directs improbables. Mais visiblement, BFM TV a décidé de ne pas en tenir compte. Vers midi, ce 15 mai, la chaîne d'info en continu a décidé de suivre avec une moto-caméra, le taxi dans lequel se trouve Édouard Philippe, qui fait figure de favori pour le poste de Premier ministre d'Emmanuel Macron.

Un journaliste de BFM TV l'attendait devant son domicile, où le député et maire Les Républicains du Havre a pris un taxi. La moto s'est donc mis à le suivre, sans savoir où il allait se rendre. Et comme le note la journaliste du Point Charlotte Chaffanjon, si les candidats élus, les présidents ou les ministres ont généralement droit à des cortèges pour mieux circuler, ce n'est pas vraiment le cas pour un député dans un taxi.

On se retrouve donc à suivre une course-poursuite assez hallucinante, où la moto s'arrête régulièrement au niveau du véhicule pour faire des gros plans sur le potentiel futur Premier ministre, en chemin vers on ne sait où.

Chirac, Taubira…

Les journalistes des Jours Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts se sont, eux, amusés à essayer de deviner la destination du taxi du député, qui s'est finalement arrêté (surprise) à l'Assemblée nationale.

Autant dire que sur Twitter, on a oscillé entre facepalm et rigolade en essayant de comprendre l'intérêt de telles images.

La première fois qu'une telle course poursuite avait eu lieu en France, c'était après l'élection de Jacques Chirac, en 1995. Depuis la course-poursuite de personnalités politiques est devenu une habitude après élections, et remaniements ministériels, tournant parfois au ridicule.

En janvier 2016, Christiane Taubira avait ainsi été poursuivie par des motos alors qu'elle quittait son ministère en vélo.

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters