Tech & internet

Apple, Facebook, Google, Amazon, Microsoft… Et s'il ne fallait en garder qu'un?

Temps de lecture : 2 min

Vous préférez «dire adieu à Facebook» ou «abandonner Apple pour Android»?

Montagne de déchets électroniques à la Foire Internationale de l'Informatique et des Télécommunications en 2007 | manuelfloresv via Flickr CC License by

Il fut un temps où, pour rire, on se demandait «tu préfères perdre une main ou une jambe?». Le dilemme existentiel du XXIe siècle a changé de domaine. Aujourd’hui, toujours pour rire (parce qu’on n’ose même pas imaginer que ça puisse arriver), on se demande lequel de Facebook, Amazon, Apple, Microsoft ou Alphabet (la maison mère de Google) on lâcherait en premier.

C’est Farhad Manjoo (ex chroniqueur high-tech de Slate.com), qui pose la question dans le New-York Times. Au lieu de mesurer la puissance économique des cinq géants du web, il propose de mesurer leur pouvoir à une plus petite échelle: celle de notre quotidien. Tout commence par un petit sondage: chez vous, lequel partirait en premier? Vos réponses viennent ensuite s’ajouter à celles des autres lecteurs (un peu plus de 6.000 en deux jours) avant d’être analysées par l’auteur, qui les compare à ses propres résultats.

Il s’avère que les deux premiers de la liste ne sont pas si difficiles à choisir. Selon si vous êtes un aficionado des iPhone où d’Android (Alphabet), un partisan des Mac ou des PC, addict à Facebook ou à Twitter; le choix est vite fait. Pour les trois derniers, la bataille est plus rude. Et le classement risque de dépendre de la puissance de l’entreprise dans le pays où vous vivez.

C’est aux États-Unis qu’Amazon réalise son plus gros chiffre d’affaire. Et comme l’explique le chroniqueur dans l’article qui accompagne le sondage, il est progressivement devenu addict à Amazon pour tous ses achats, papier toilette et couches de bébé compris. Et il n’est pas le seul. Mais son choix de garder Amazon jusqu’au bout s’éloigne quand même de celui des lecteurs: sans trop de surprise c’est Alphabet (maison mère de Google) qui arrive en tête du classement de «celui que je lâcherais en dernier».

Ce qui est plus surprenant en revanche, c’est que Facebook arrive premier dans la catégorie de ceux dont il serait le plus facile de se passer, alors même que les Américains passent davantage de temps sur les réseaux sociaux détenus par Facebook (dont Instagram et Whatsapp) que sur Youtube par exemple.

Et vous? Dans quel ordre abandonneriez-vous Apple, Amazon, Facebook, Google et Microsoft?

Newsletters

Elon Musk et Twitter: la liberté d'expression est-elle une valeur de droite?

Elon Musk et Twitter: la liberté d'expression est-elle une valeur de droite?

Aux États-Unis, la gauche est devenue réticente à défendre la liberté d'expression, soupçonnée d'être un prétexte pour protéger les discours de haine, alors que la droite s'en fait la championne.

Une intelligence artificielle pour brasser la bière de ses rêves

Une intelligence artificielle pour brasser la bière de ses rêves

Et pour trouver des parades s'il vous manque des ingrédients.

Vous ne savez pas chercher l'amour

Vous ne savez pas chercher l'amour

Les critères les plus courants sur les sites de rencontres sont les moins prédictifs du bonheur amoureux.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio