Culture

VIDÉOS. Ce que portent les jeunes dans le XVIe arrondissement de Paris

Temps de lecture : 2 min

Dans notre nouvelle série vidéo «Cadavre Exquis», des ados parisiens nous parlent de leur rapport à la mode, aux tendances et aux codes vestimentaires de leur génération. Après le collège-lycée Henri Bergson (XIXe arrondissement de Paris), direction Janson-de-Sailly (XVIe).

Accédez directement aux épisodes à Janson-de-Sailly ici, et à notre première série de vidéos consacrée aux vêtements des jeunes, tournée au lycée Henri-Bergson (XIXe arrondissement de Paris), ici.

Ils sont jeunes, approchent dangereusement de l'âge adulte et vivent à Paris ou dans sa proche-banlieue. Chaque matin, avant de partir à l'école, ils réfléchissent à la manière dont ils vont s'habiller, se chausser, se coiffer, s'apprêter ou se maquiller.

Ils sont jeunes et, comme pour chaque génération, ils portent un regard bien spécifique sur la mode, les tendances et les codes vestimentaires à adopter ou, à l'inverse, à absolument éviter. Afin d'interroger et documenter le rapport de ces jeunes à la consommation et, plus particulièrement, à la mode, nous sommes partis, avec une caméra, arpenter quelques lycées de Paris ou de sa proche-banlieue.

Pour la première étape de cette série, Cadavre Exquis, direction l'une des plus grandes cités scolaires de la capitale française, le lycée Janson-de-Sailly, dans le XVIe arrondissment de Paris, où nous avons rencontré Axelle, Éléonore, Hugo, Benjamin et David.

Épisode 1 | «Les pieds»

Épisode 2 | «Les bustes»

Épisode 3 | «Les têtes»

Pour retrouver les premiers épisodes de la série Cadavre Exquis au lycée Henri-Bergson dans le XIXe arrondissement, c'est par ici. Pour toutes nos autres vidéos, abonnez-vous à notre compte YouTube ou rendez-vous directement sur notre page Facebook.

Newsletters

Ceux qui rêvent à une France uniforme ne l'aiment pas vraiment

Ceux qui rêvent à une France uniforme ne l'aiment pas vraiment

L'acteur Saïd Taghmaoui, révélé au grand public dans le film «La Haine», raconte l'itinéraire de l'enfant français qu'il était hier et livre une analyse sur le traitement que son pays natal réserve à ceux d'aujourd'hui.

Un écrivain turc doit-il avoir fait de la prison pour plaire aux jurys littéraires français?

Un écrivain turc doit-il avoir fait de la prison pour plaire aux jurys littéraires français?

Le prix Femina étranger 2021 a été attribué à «Madame Hayat» (Actes Sud), un véritable hymne à la liberté, conçu et écrit derrière les barreaux par le Turc Ahmet Altan.

Faites la fête (mais en silence) à la Cité des sciences et de l’industrie

Faites la fête (mais en silence) à la Cité des sciences et de l’industrie

Pour la 11ème édition des Silencieuses, la Cité vous invite à déambuler le 28 octobre, de 20h à minuit, dans ses espaces d’exposition sur fond d’univers musicaux variés. Avec une murder party à la clé.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio