Tech & internetFrance

Votre résumé préféré du débat Le Pen-Macron vient d'une critique Amazon de 2005

Vincent Manilève, mis à jour le 04.05.2017 à 12 h 42

«Débattre avec Le Pen, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon...».

Tête de pigeon | via Public Domain Pictures CC License by.

Tête de pigeon | via Public Domain Pictures CC License by.

Mercredi 3 mai au soir, internet faisait de son mieux pour ne pas suffoquer devant le violent débat d'entre-deux-tours opposant Marine Le Pen à Emmanuel Macron. Sur les réseaux sociaux, ils étaient nombreux à dénoncer, tout comme Emmanuel Macron sur le plateau, l'absence de fond dans les prises de parole de Marine Le Pen. Et afin d'appuyer au mieux leur prise de position, les internautes ont publié en masse une petite phrase qui sonnait comme un vieux proverbe:

«Débattre avec Le Pen, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon: peu importe votre niveau, le pigeon va juste renverser toutes les pièces, chier sur le plateau et se pavaner fièrement comme s'il avait gagné.»

Parfois via un tweet, mais plus souvent via un commentaire sur Facebook ou sur les sites d'informations, la phrase, parfois diffusée en anglais ou par morceaux, a gagné une viralité certaine dans la soirée.

Sur Twitter, on a remarqué que la même image circule, parfois redécoupée, jamais sourcée. Si l'on en croit certaines captures d'écran, il s'agit d'un commentaire liké plus de 1.000 fois sur Facebook. Mais une rapide recherche sur Facebook avec les mots «pigeon» et «Le Pen» renvoie vers des dizaines et des dizaines de posts reprenant la fameuse citation et rendant difficile le traçage exact de son origine.

Mais en réalité, cette phrase n'a pas mystérieusement surgi hier soir sur internet. Elle trouve son origine dans un commentaire Amazon publié il y a plus de douze ans. Le 16 mars 2005, un certain S.D. Weitzenhoffer décide de s'en prendre aux créationnistes et écrit un petit message sous le livre du professeur Eugenie C. Scott, Evolution vs. Creationism: An Introduction: «Debating creationists on the topic of evolution is rather like trying to play chess with a pigeon —it knocks the pieces over, craps on the board, and flies back to its flock to claim victory.» Il s'agit, à l'exception du mot «créationniste», qui a été remplacé par «Marine Le Pen», de la même phrase diffusée partout sur internet hier.

Depuis ce jour-là, ce faux proverbe a été copié, collé et détourné un peu partout sur l'internet mondial et le «creationists» s'est transformé en «stupid people». Régulièrement utilisée sur des forums, des sites de citations inspirantes, dans les commentaires du site d'extrême-droite Breitbart pour critiquer les «gauchistes», ou encore dans des mèmes et sur des tee-shirts, la phrase a même été utilisée dans une fausse rumeur concernant Vladimir Poutine et Barack Obama en 2013: le site Snopes expliquait à l'époque que le président russe n'avait jamais comparé son homologue américain à un pigeon avec qui l'on essaierait de jouer aux échecs.

Il n'en fallait pas plus pour que ce commentaire Amazon soit traduit et réadapté en France, à tel point qu'on en a désormais oublié l'origine pour le moins anodine. Il n'est donc pas étonnant de le voir régulièrement récupéré sur les mêmes canaux, aussi bien par des adversaires de Marine Le Pen que par une ancienne candidate de «Secret Story».
 

 

Vincent Manilève
Vincent Manilève (334 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte