Science & santéScience & santé

Pourquoi certaines personnes très sportives ont l’air toujours heureuses

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 29.04.2017 à 10 h 29

Repéré sur Science of Us

Une étude assez fascinante a tenté de répondre à ce mystère.

Image extraite de la série «Parks & Recreation» (NBC)

Image extraite de la série «Parks & Recreation» (NBC)

Dans la série Parks & Recreation, tout le monde se souvient de Ron Swanson, légendaire et hilarant personnage ronchon, interprété par Nick Offerman. A l’opposé complet sur l’échelle de l’humeur, on trouvait un autre personnage, Chris Traeger, un enthousiaste convaincu interprété par Rob Lowe. Il n’y a pas une scène où il n’inonde pas ses collègues d'une jovialité et d'une joie de vivre sans égal. 

Et pour y arriver, Chris se noie littéralement dans l’activité sportive. «Je cours 16 kilomètres tous les jours depuis 18 ans. Cela fait 104.000 kilomètres. Un tiers du chemin vers la Lune. Mon but est de courir jusqu’à la Lune», lâche-t-il dans un épisode avant de reprendre sa course effrénée. 

Le personnage de Chris, et sûrement certains de vos proches les plus sportifs et les plus heureux, sont les sujets d’une étude assez fascinante publiée dans le journal Personnality and Individual Differences. Des chercheurs de la George Mason University ont en effet tenté de savoir si l’exercice quotidien était capable d’augmenter la fréquence de succession d’événements positifs. Pour cela, ils ont demandé à des étudiants de remplir chaque jour, pendant trois semaines, un questionnaire en ligne où ils racontaient leurs journées. Science of Us, qui relaie l’étude, note que «les jours où ils faisaient de l’exercice, ils avaient tendance à noter plus d’interactions sociales, comme une bonne conversation avec un ami; ils avaient aussi tendance à rapporter un accomplissement, comme un projet qu'ils venaient de finir.» Le constat est le même le lendemain d’une activité sportive, même si la sensation d’accomplir des choses revenait à la normale. En gros, il existerait un lien entre l’activité sportive régulière et la sensation d’accomplir des choses satisfaisantes du point personnel. 

Evidemment, note Science of Us, il est toujours difficile de prendre au pied de la lettre des études qui reposent sur des questionnaires remplis en ligne: les cobayes ne remplissent pas toujours ces formulaires aussi efficacement ou correctement qu’elles le devraient. «Mais ces résultats font sens; ce n’est pas comme si le pouvoir de l’effort physique sur la bonne humeur était un secret chez les scientifiques.» Il ne serait donc pas illogique que l’activité physique nous pousse à chercher plus facilement l’interaction avec les autres ou à avoir envie d’accomplir des choses dans d’autres domaines. Encore faut-il réussir à faire du sport tous les jours. 


 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte