Monde

Fyre Festival, le festival de luxe qui a viré au «Hunger Games»

Repéré par Robin Panfili, mis à jour le 28.04.2017 à 15 h 48

Repéré sur BBC Magazine, Pitchfork, The Independent

Les festivaliers venaient voir Migos, Major Lazer et Blink 182 dans un cadre idyllique. Ils ont finalement échoué au milieu de détritus dans les Bahamas, malgré des prix allant jusqu'à 12.000 dollars.

Les photos de promotion (à gauche) n'ont pas grand chose à voir avec la réalité (à droite)

Les photos de promotion (à gauche) n'ont pas grand chose à voir avec la réalité (à droite)

Sur le papier, le Fyre Festival avait tout pour plaire. Imaginez donc, le matin, des ateliers de méditation et de yoga sur la plage; l'après midi: des massages, kayak et du beach-volley; le reste du temps: des concerts exceptionnels avec les artistes de renom (Migos, Tyga, Desiigner, Blink 182, Disclosure, Major Lazer...).

Prévu sur deux week-ends (28 au 30 avril et 5 au 7 mai), planté sur île déserte des Bahamas et co-organisé par le rappeur Ja Rule, le festival a finalement viré au désastre, si l'on en croit les festivaliers sur place qui ont dû payer leur billet entre 400 dollars (365 euros) et jusqu'à 12.000 dollars (un peu moins de 11.000 euros) pour un pass VIP.

L'événement, qui devait mettre en valeur ce qui se fait de mieux en matière de cuisine, de musique et d'art et promettait des logements de luxe à ses participants, a fait face à un «départ inattendu», selon les mots de l'organisateur. Et pour cause, le cadre paradisiaque s'est rapidement mué en décor de film d'horreur. Chiens errants, vols, terrains vagues, pannes d'électricité, tente en toile à moitié montées, personnel d'accueil et de sécurité incapable de livrer le moindre renseignement...

Pain et salade

Après plusieurs heures sans nouvelles de leurs bagages, des festivaliers les ont finalement retrouvés au sol, après qu'ils ont été jetés, dans le noir, depuis l'arrière d'un container, raconte The Telegraph. Quand à la nourriture servie sur place, difficile de parler de gastronomie raffinée comme le promettait l'organisateur.

«Le dîner que Fyre Festival nous a vendu, supervisé par le restaurateur Steven Starr, est littérallement composé de pain, de fromage et de salade.»

Et que dire du lieu où le repas est servi. Le luxe.

Et puis, que dire des fameuses «villas» louées à prix d'or qui ne sont, en réalité, que de simples tentes à moitié montées. 

Comme si cela ne suffisait pas, le groupe vedette de la programmation, Blink 182, a annulé sa venue, après mûre réflexion. Sur place, entre les montagnes de détritus et les chiens errants, des festivaliers ont demandé le remboursement de leur précieux billet. Et ce, même si le site du festival annonçait que toutes les ventes étaient terminées et qu'il n'y aurait aucun remboursement.

Panique

Finalement, des feuilles imprimées à la va-vite depuis un ordinateur ont été distribuées à quelques festivaliers... dans l'espoir d'obtenir un dédommagement.

Face à la situation catastrophique, nombre de festivaliers ont pris la décision de rentrer aux États-Unis le plus vite possible. Problème: pas de vols disponibles. À l'aéroport de l'île d'Exumas, où a lieu le festival, certains ont témoigné de scènes de panique. Les vols au départ des États-Unis et en direction des Bahamas ont, eux, été annulés ou reportés.

En attendant de pouvoir partir, un festivalier a posté cette image d'un point d'accueil tenant à peine debout. Une métaphore assez éloquente de l'événement.

À la question «Que dois-je amener avec moi?», sur le blog du festival, les organisateurs répondaient simplement: «Moins de choses que vous ne l'imaginez. Le Fyre Festival est un endroit pour se déconnecter et vivre le moment. Amenez uniquement ce dont vous auriez besoin pour une excursion sur une île tropicale.»

Ils ne croyaient pas si bien dire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte