Monde

Les motos interdites dans les tunnels de Gaza

Temps de lecture : 2 min

Les tunnels de contrebande qui relient Gaza à l'Egypte font des victimes d'un genre nouveau: les jeunes accidentés de la route. Les tunnels sont en effet de plus en plus utilisés pour faire passer des motos, qui sont achetées en grand nombre par les jeunes de Gaza. Les motos sont démantelées en Egypte et transportées dans les tunnels en pièces, avant d'être remontées en territoire palestinien.

Le problème est que les jeunes palestiniens n'ont aucun entraînement, pas de permis et conduisent sans casque dans les rues de la ville. Selon le Centre palestinien pour les droits de l'homme (PCHR), le nombre de deux roues a augmenté de 25% sur les sept derniers mois, causant 160 morts et quelques 1.000 blessés.

Face à l'hécatombe, le gouvernement du Hamas a décidé d'interdire l'importation de motos. Les deux roues sont désormais également interdits le long de la route côtière, très fréquentée, pendant les weekends et l'été. Trois écoles de conduite pour motards ont été ouvertes, et le permis est maintenant obligatoire.

Aujourd'hui, l'interdiction du Hamas a quasiment endigué le trafic de motos, et les revendeurs ont perdu la plupart de leurs jeunes clients. «Les motos se sont peut être raréfiées, mais les tunnels sont toujours aussi actifs et servent de bouée de sauvetage qui empêche l'économie désastrée de Gaza de couler», écrit le Guardian.

[Lire l'article complet sur guardian.co.uk]

A LIRE AUSSI SUR SLATE: «La guerre des tunnels»

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Tunnel de contrebande à Gaza, Marius Arnesen, Flickr, CC


Slate.fr

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Frappes israéliennes à Gaza, inondations au Koweït, «Camp Fire» en Californie... La semaine du 12 novembre en images. 

Pour une journée à Toronto, Melania Trump a dépensé 150.000 euros en frais d'hôtel

Pour une journée à Toronto, Melania Trump a dépensé 150.000 euros en frais d'hôtel

La première dame n'a pourtant pas passé la nuit à Toronto.

Des députés européens veulent interdire les symboles soviétiques sur Amazon

Des députés européens veulent interdire les symboles soviétiques sur Amazon

Des députés de l'ancien bloc de l'Est demandent à Amazon le retrait de ses articles portant des symboles soviétiques.

Newsletters