Santé

Que se passe-t-il lorsque l’on arrête de manger des légumes?

Temps de lecture : 2 min

On se rappelle tous de cet ami d’enfance qui se goinfrait de tout sauf de légumes, rechignant à toucher à ses broccolis ou ses épinards.

Des fruits et légumes sont vendus lors du Whitechapel Market à Londres est le 11 avril 2017 / Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
Des fruits et légumes sont vendus lors du Whitechapel Market à Londres est le 11 avril 2017 / Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

Un article de Tonic (Vice) a tenté de se pencher sur ce régime qui semble être celui de beaucoup d’Américains: manger peu voire pas de légumes. Une alimentation qui n'est pas propre aux États-Unis.

«Plein de gens, nous dit Tonic, à part votre ami de Jackson snobbant les légumes, peuvent ne pas voir un seul légume pendant de longues périodes. Dans certains pays du Tiers monde, ou durant de longues périodes de déploiement militaire, ils sont juste inaccessibles. (Rappelez cela à votre ami comme ça il se sentira comme une merde.)»

Plusieurs choses pourrait vous arriver si vous en veniez à abandonner tout contact avec les aliments végétaux. Le pire? Des maladies de cœur, des diabètes, quelques cancers voire une perte de la vue. Cela n’arrivera pas en une nuit, explique à Tonic la diététicienne Georgie Fear, co-fondatrice de One by One Nutrition. Les chercheurs pensent par ailleurs que les légumes réduisent les inflammations dans le corps, d’où le fait que manger ces légumes pourraient vous protéger de maladies chroniques des années plus tard. Le plus probable se résumant cependant à quelques constipations et ballonnements dus au manque de fibres.

Déficiences

Vous risquez, par ailleurs, d’exploser votre balance, puisqu’il est fort probable que les remplacements contiennent beaucoup plus de calories. Et vu que les légumes sont riches en vitamines et en minéraux qui transportent les nutriments dans votre corps, vous risquez de manquer cruellement d’énergie, ainsi que de voir s’affaiblir votre système immunitaire. Le danger, enfin, est de développer des déficiences spécifiques avec des effets beaucoup plus graves comme une perte de cheveux en cas de déficience en fer, ou un assèchement de la peau en cas de manque de Vitamine B.

Comment convaincre finalement un détracteur du genre végétal?

«Expliquez lui, nous dit VICE Tonic, qu’il peut compenser sa basse consommation de légumes en rajoutant des fruits à son régime (ce qui remédiera à sa constipation) et des céréales complètes. C’est très facile de masquer le goût des légumes verts en introduisant des épinards ou des choux frisés dans un smoothie au fruit

Slate.fr

Newsletters

Attention: interdiction de porter votre masque «antipollution»!

Attention: interdiction de porter votre masque «antipollution»!

Un rapport officiel dénonce les illusions de ce dispositif de protection. Et nous rappelle que la pollution atmosphérique est avant tout une affaire éminemment politique.

Fille ou garçon? Les risques pour la santé de la mère et de l'enfant ne sont pas les mêmes

Fille ou garçon? Les risques pour la santé de la mère et de l'enfant ne sont pas les mêmes

Parce que le sexe du bébé joue sur le métabolisme maternel, il pourrait aussi affecter le type de complications susceptibles de survenir lors de la grossesse.

L'obésité seule n'augmenterait pas le risque de mortalité

L'obésité seule n'augmenterait pas le risque de mortalité

Il est temps de repenser les liens qui nous semblent évidents entre excès de poids et santé.

Newsletters