Tech & internet

VIDÉO. Pourquoi tant de personnages de dessins animés sont-ils jaunes?

Temps de lecture : 2 min

Un choix répandu dans l’animation.

Bob l’éponge, les Simpsons et les minions ont un point commun évident. Ils sont jaunes. Comment expliquer que tant de personnages de fiction, chers aux petits et aux grands, partagent cette caractéristique? La chaîne YouTube ChannelFrederator y répond simplement et en image.

Plus qu’une décision personnelle des auteurs, il s’agit d’un choix pour attirer le spectateur. Le jaune crée un impact visuel. Les images télévisuelles sont bâties sur le modèle chromatique RYB (rouge, jaune, bleu) et non sur le modèle RGB (rouge, vert, bleu). Utiliser la couleur jaune, avec sa couleur complémentaire, le bleu, permet de faire ressortir visuellement les protagonistes. Mais pourquoi préférer ces deux couleurs pour créer du contraste, plutôt que le rouge et le cyan ou le vert et le violet?

Dans une certaine mesure, les aventures des personnages des dessins animés ont souvent lieu à l’extérieur. Le jaune est une couleur qui se marie bien avec celles trouvées dans la nature, comme le bleu du ciel ou le vert de l’herbe. De plus, couleur chaude dite «active», le jaune permet encore plus d'attirer l’attention du spectateur, explique la vidéo. Enfin, il s’agit de la couleur la plus perceptible par l’œil humain. Maintenant, vous savez.

Slate.fr

Newsletters

Souriez, Facebook regarde votre famille

Souriez, Facebook regarde votre famille

Le réseau social veux scanner vos profils pour mieux connaître votre foyer.

Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?

Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?

La quantité de données produite à l’ère du numérique croit de façon exponentielle. L’humanité produit ainsi en deux jours autant de données qu’au cours des deux derniers millions d’années. Les études révèlent des chiffres astronomiques: en 2020, l...

Les vidéos virales de recettes accentuent le phénomène de simplification de la cuisine

Les vidéos virales de recettes accentuent le phénomène de simplification de la cuisine

Les produits utilisés dans ces séquences, inoffensives en apparence, sont très souvent trop gras, sucrés et salés.

Newsletters