France

Sondage: les runners courent pour Macron

Temps de lecture : 2 min

Les coureurs «en marche» font presque jeu égal avec les mélenchonistes, selon les participants à notre sondage. Une véritable performance qui s'explique.

/

Nouveau dévoilement de résultat de notre sondage à plusieurs dimensions et librement inspiré des articles de Slate. Après le vote des porteurs de Stan Smith, celui des amateurs de chiens et des amateurs de chats, voici... le vote des pratiquants de la course à pied.

Dans notre échantillon de plus de 1.000 personnes, environ 25% des répondants affirment pratiquer le running. La comparaison de leur vote avec celui des non runners révèle un tropisme affirmé vers Emmanuel Macron: avec 31,7% (contre 25% de l'ensemble des répondants), le candidat d'En Marche! tutoie notre indétrônable Mélenchon (32% contre 36,2%) une prouesse jusque-là inédite. Les runners insoumis peuvent donc néanmoins se féliciter de garder la tête du peloton.

Le profil plus centriste des runners se confirme avec la comparaison du vote pour Philippe Poutou: il ne remporte que 0,8% des voix de notre échantillon de runners, contre 4,4% de nos non-coureurs.

Tentatives d'explication: les runners sont certes un peu plus jeunes dans notre échantillon que l'ensemble des lecteurs. En revanche, le vote Macron augmente plutôt avec l'âge... Il faut donc chercher ailleurs ce qui rend les runners si macro-compatibles. Or, on sait que le vote Macron est très lié au niveau socioéconomique, et qu'il augmente avec le revenu et le niveau de diplôme. C'est aussi le cas de nos runners: ils sont plus nombreux à être cadres supérieur, 30%, que l'ensemble de nos répondants (25% de runners).

Reste une question: pour qui votent les runners qui courent Stan Smith aux pieds? (ci-dessous, le rappel du résultat de notre sondage sur les intentions de vote des porteurs de Stan Smith).

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters