Sciences / Monde

Regardez la première manifestation spatiale (contre Trump) de l’histoire

Temps de lecture : 2 min

Des soutiens de la marche pour les sciences ont lancé un ballon dans l'espace avec à son bord un simple tweet... au message explicite.

L'un des douze astronautes à avoir mis le pied sur la Lune, l’Américain Edgar Mitchell lors de la mission Apollo 14 de 1971, a expliqué que depuis l'espace, les questions de politique internationale paraissaient insignifiantes. «On aimerait prendre un politicien par la peau du cou, l’amener à un quart de million de miles de la Terre et lui dire: “Regarde ça, fils de pute”», avait-il ajouté de manière imagée… C’est sous ce mot d'ordre radical qu’un groupe d’activistes a lancé ce qu’il qualifie de première manifestation spatiale de l’histoire. Et l’a dirigée contre le président Donald Trump, dans le cadre plus large de la la marche pour les sciences, un mouvement de protestation des scientifiques contre sa politique jugée hostile à la recherche.

Concrètement, la protestation a consisté à envoyer un ballon météo dans l’espace, en y accrochant le texte de la célèbre sortie de l’astronaute contre les responsables politiques, en format de tweet. L’ascension de plus de deux heures du ballon a été filmée par cette association qui promeut l’exploration amateure de l’espace à travers la science et la pratique artistique, sans l’intervention des intérêts de l’armée et des entreprises privées.

Slate.fr

Newsletters

Les chiens sont-ils capables de détecter des catastrophes agricoles avant tout le monde?

Les chiens sont-ils capables de détecter des catastrophes agricoles avant tout le monde?

Le meilleur ami de l'homme pourrait être aussi celui des avocats.

Cet été, vous verrez Mars comme jamais jusqu'à 2035

Cet été, vous verrez Mars comme jamais jusqu'à 2035

Grand Control to Major Tom.

Les sites de tests génétiques pourraient bien remplacer les réseaux sociaux

Les sites de tests génétiques pourraient bien remplacer les réseaux sociaux

Pour stalker vos cousins éloignés, les grandes tantes et... les donneurs de spermes.

Newsletters