Science & santé

Pour le bien des élèves, il faudrait commencer les cours après 11 heures

Repéré par Galaad Wilgos, mis à jour le 18.04.2017 à 12 h 31

Repéré sur Quartz

Des nouvelles recherches semblent démontrer que commencer les classes d’université à 11 heures du matin ou plus tard aurait un effet bénéfique sur les étudiants.

Des étudiants dorment dans le building administratif de l'Université d'Utrecht le 2 février 2010 pour protester contre des mesures gouvernementales / ROBIN UTRECHT / ANP / AFP

Des étudiants dorment dans le building administratif de l'Université d'Utrecht le 2 février 2010 pour protester contre des mesures gouvernementales / ROBIN UTRECHT / ANP / AFP

Bonne nouvelle pour les lève-tard qui forment un important contingent des étudiants universitaires: la science donnerait raison à votre mode de vie improductif et décalé! Selon un article de Quartz, une étude démontrerait qu’il faudrait restructurer les horaires de classe pour encourager un meilleur apprentissage. Commencer à 11 heures ou plus tard est bien plus bénéfique. Pour prouver cela, un groupe de chercheurs a analysé les performances cognitives durant la journée d’étudiants de l’université du Nevada-Reno aux États-Unis et dans l’open University en Grande-Bretagne.

Bien évidemment, nous ne sommes pas tous faits du même bois, nos habitudes de sommeil – ou «chronotype» – sont différents et il n’y a donc pas de temps de départ universel. Mais selon les réponses aux questionnaires ainsi que les données théoriques sur les rythmes circadiens analysés par les chercheurs, commencer à 11 heures ou plus tard aurait un effet bénéfique pour le plus grand nombre d’étudiants. C’est du moins ce qu’indique l’étude publiée par le journal Frontiers in Human Neuroscience, qui vient soutenir une batterie d’études précédentes affirmant la même chose concernant les adolescents en y ajoutant une population d’étudiants universitaires.

«L’idée de base, affirme Mariah Evans, sociologue à l’université de Nevada-Reno qui a co-écrit l’étude, c’est que le meilleur temps de la journée pour apprendre pour les étudiants de collège est plus tard que l’heure normale à laquelle commencent les cours.»

Les neuroscientifiques ont démontré que les adolescents ont une heure naturelle de début de journée qui commence deux heures plus tard que celle des adultes.

Certaines écoles ont déjà commencé à appliquer ces mesures, notamment l’UCL Academy in London en 2013, qui fut la première école britannique à laisser plus de temps le matin, les étudiants pouvant venir se présenter à 10 heures afin de «se réveiller pleinement». Préférer les heures tardives n’est pas signe de paresse, selon Quartz. L’étude d’Evans montre que deux fois plus d’étudiants préfèrent la nuit au matin, et donc étudient en réalité mieux le soir.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte