Monde

VIDÉO. Admirez General, le chien spécialiste de l'évasion, dans ses œuvres

Temps de lecture : 2 min

General s'est évadé de son chenil avec brio, images à l'appui.

Il s'appelle General et on le compare déjà à Houdini, le fameux prestidigitateur américain spécialisé dans les effets d'évasion. Assurémment débrouillard, General s'est distingué, dans la nuit du 10 avril, en s'échappant d'un chenil de la ville de Stafford en Virginie (États-Unis). En pleine nuit, alors que tous les employés étaient partis et que ses maîtres étaient en vacances pour quelques jours, General s'est fait la malle très tranquillement, en s'affranchissant de pas moins de trois portes, avant de s'échapper pour de bon. Pour notre plus grand bonheur, la scène a été filmée.

Et voici la scène vue depuis les caméras de surveillance:

Quinze heures après sa fuite, General a finalement été retrouvé dans un quartier voisin, alors qu'il faisait la sieste dans un jardin. La famille Campbell, à laquelle le chien appartient, l'a rapidement récupéré à son retour de vacances. L'occasion pour le père de famille de rappeler que General est coutumier du fait. «Quand il est question d’ouvrir des portes, il peut en ouvrir plusieurs», a confié Travis Campbell.

Tout est bien qui finit bien.

En général, les chiens de montagne des Pyrénées, race à laquelle appartient General, ne sont pas réputés pour leur malice et leur intelligence, selon le spécialiste du comportement canin Stanley Coren qui classe la race en question 64e sur 79. On sait toutefois qu'ils savent se montrer très tenaces, appuie Sploid, ce qui justifie peut-être le comportement et la performance de General ce soir-là. Mais, au final, peu importe le degré d'intelligence de ce dernier, il n'en reste pas moins une légende.

Slate.fr

Newsletters

La NRA s'en prend aux médecins qui soignent les blessés par balles

La NRA s'en prend aux médecins qui soignent les blessés par balles

Le lobby américain des armes est furieux qu'une association de médecins demande une plus grande régulation des armes à feu.

Guerre tiède

Guerre tiède

 La logique «America First» a déjà frappé les Mexicains… il y a près d’un siècle

La logique «America First» a déjà frappé les Mexicains… il y a près d’un siècle

Cette histoire reste méconnue, y compris aux États-Unis. En Californie, des élèves de 10 ans ont œuvré pour qu'elle soit inscrite dans leur programme scolaire.

Newsletters