Monde

Trump se souvient mieux du gâteau qu'il mangeait au moment de décider 59 frappes que du pays visé

Temps de lecture : 2 min

«Le meilleur gâteau au chocolat possible»!!!

Donald Trump et Xi Jinping à Mar-a-Lago à Palm Beach, Floride, le 7 avril 2017. JIM WATSON / AFP
Donald Trump et Xi Jinping à Mar-a-Lago à Palm Beach, Floride, le 7 avril 2017. JIM WATSON / AFP

Une semaine après les frappes américaines contre une base syrienne en réaction à l'attaque chimique d'un village par l'armée de Bachar el-Assad, Donald Trump a donné des détails sur les circonstances lors desquelles il a pris cette décision.

Une journaliste plutôt complaisante de la chaîne Fox News le presse de raconter aux téléspectateurs comment il a suivi les frappes. Réponse forcément très trumpienne du président américain, qui dînait à ce moment avec le président chinois Xi Jinping dans sa résidence de Floride.

«Nous étions assis à table, nous avions fini le repas, nous étions en train de manger le meilleur gâteau au chocolat qu'on ait jamais vu [...] et j'ai reçu le message des généraux que les vaisseaux étaient équipés et prêts: “que voulez-vous faire?” Et nous avons pris la décision de le faire...»

S'en suit une ode à la supériorité technologique de la balistique américaine. «Notre équipement est meilleur que celui de quiconque selon un facteur de 1 à 5», «personne ne peut ne serait-ce qu'en approcher», «c'est brillant!!, génial!!», etc.

Ensuite, Donald Trump se félicite de l'envoi de ces 59 missiles sur l'Irak, avant d'être repris par la journaliste qui lui rappelle qu'il s'agissait de la Syrie et non de l'Irak...

Slate.fr

Newsletters

 Loi électorale et manipulation, Erdogan aura tout fait pour gagner

Loi électorale et manipulation, Erdogan aura tout fait pour gagner

[Interview] À l'approche de l'élection présidentielle du 24 juin, la sociologue Élise Massicard explique que les fraudes électorales n'ont pas commencé avec Erdogan et l'AKP, même si elles ont pris une nouvelle ampleur ces dernières années.

Trump et le décret qui ne servait à rien

Trump et le décret qui ne servait à rien

Donald Trump voudrait passer pour un bienfaiteur sauveur d’enfants. En réalité, son décret n’empêchera pas la détention de mineurs et mineures, ni les traumatismes qui en découlent. Certains enfants ne reverront jamais leurs parents.

Les meurtres de Noirs par la police compromettent la santé mentale des communautés afro-américaines

Les meurtres de Noirs par la police compromettent la santé mentale des communautés afro-américaines

Un quart des personnes noires tuées par la police n'était pas armé.

Newsletters