Tech & internet / Boire & manger

Instagram est-il le nouveau guide touristique culinaire?

Temps de lecture : 2 min

L’aspect visuel des plats proposés prend une place prépondérante dans le choix d’un restaurant pour les utilisateurs d'Instagram.

Capture d'écran Instagram, claire.and.b
Capture d'écran Instagram, claire.and.b

Sortir son téléphone pour prendre une photo et la partager sur Instagram est devenu un geste banal, parfois au risque de provoquer la gêne de nos aînés, explique The Independent. Le réseau social est maintenant un outil de communication pour les marques. Au point que dans certains cas, repenser ses emballages en soignant leur esthétique peut même booster ses ventes de 50%.

Ben Walton, fondateur du restaurant de Ben’s Canteen spécialisé dans les burgers, confirme l’importance d’Instagram pour son restaurant. «Par le passé, vous vouliez que les gens disent du bien de vous, mais le bouche-à-oreille a évolué. Maintenant, si vous voulez que les gens parlent de vous en bien, vous devez vous assurer que vos plats sont visuellement plaisants.» Tout est pensé pour attirer les objectifs, le site internet, la décoration. La pizzeria Popolare va même jusqu'à nommer une de ces pizzas Regina Instagram.

Google Maps en renfort

Et pour cause, la nourriture prend une place prépondérante dans l'imaginaire de la génération Y. Au total, les 18-35 ans passent cinq jours par an à regarder sur Instagram des photos de nourriture, selon une étude de la chaîne de restaurant Zizzi, cité par The Independent. Trente pour cent éviteraient une adresse si leur présence sur Instagram est faible. «Tous mes amis regardent la page Instagram d'un restaurant pour voir ce que nous voulons lorsque nous sortons pour un repas», explique Georgie, une Londonienne de 23 ans.

Grâce à la fonction localisation, les utilisateurs du réseau social peuvent trouver les photos prises dans un lieu ou un restaurant précis. Ou retrouver où a été immortalisé un plat précis: «Si je vois un post sur Facebook ou Instagram ou un hamburger ou une fondue à la recherche délicieuse, je vais chercher où cela se trouve», explique Chryssiana à The Independent. Google Maps est alors sollicité pour faire son choix final:

«Si je sais dans quel quartier je dois aller, je regarde les restaurants sur Google Maps [parfois pour un type de nourriture spécifique, parfois en tapant simplement “restaurants”], le juge aux images disponibles et je vais sur le site du restaurant pour prendre une décision finale», confie Jack.

À vos portables!

Slate.fr

Newsletters

Souriez, Facebook regarde votre famille

Souriez, Facebook regarde votre famille

Le réseau social veux scanner vos profils pour mieux connaître votre foyer.

Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?

Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?

La quantité de données produite à l’ère du numérique croit de façon exponentielle. L’humanité produit ainsi en deux jours autant de données qu’au cours des deux derniers millions d’années. Les études révèlent des chiffres astronomiques: en 2020, l...

Les vidéos virales de recettes accentuent le phénomène de simplification de la cuisine

Les vidéos virales de recettes accentuent le phénomène de simplification de la cuisine

Les produits utilisés dans ces séquences, inoffensives en apparence, sont très souvent trop gras, sucrés et salés.

Newsletters