Sciences / Culture

VIDÉO. À quoi ressembleraient les cris de dinosaures et de monstres des films dans la réalité?

Temps de lecture : 2 min

Les films ne sont pas scientifiquement pertinents, ils privilégient la peur à véhiculer aux téléspectateurs.

Lorsque l'on a grandi avec les films Jurassic Park, certains sons provoquent immédiatement en nous une sensation de terreur. Difficile ainsi d'oublier les cris de vélociraptors, annonciateurs d'un danger imminent pour les héros de la quadrilogie. Mais ces cris sont-ils authentiques, les dinosaures du Crétacé émettaient-ils vraiment ce genre de sons terrifiants? Pas vraiment, si l'on en croit une vidéo du site The Verge, qui a enquêté sur la véracité des sons émis par les dinosaures et autres monstres imaginaires (comme King Kong) dans les films. Alessandra Potenza apporte une réponse en deux-temps.

Tout d'abord, il faut savoir que les cinéastes ne cherchent pas à être scientifiquement parfaits quand ils tournent un film. «Nous savons que nous ne faisons pas un documentaire», explique le docteur Stuart Sumida, paléontologiste qui a travaillé sur le film Kong: Skull Island. En fait, ce qui compte, c'est que le monstre en entier s'intègre dans le monde créé autour de lui. Dans le cas de Kong, les reptiles géants ont des cris terrifiants parce qu'ils représentent le mal, la violence.

Le cas des dinosaures de Jurassic Park est légèrement différent puis que ces animaux ont existé (mais pas toujours sous la forme que l'on croit, comme les vélociraptors), même si des choses irréalistes subsistent: aucun prédateur ne crie lorsqu'il chasse, ce que l'on voit pourtant avec le T-Rex et ses petits camarades. Il est important de se rappeler que les paléontologistes n'ont aucune trace d'organes vocaux des dinosaures, et donc qu'il est très difficile de cerner les bruits qu'ils produisaient. «Pour trouver des indices, les scientifiques ont cherché du côté des animaux vivants les plus proches des dinosaures, les oiseaux et la famille des crocodiles», explique la journaliste. Les autruches font des sons dans une fréquence basse, tout comme les crocodiles, ce qui est différent en soi des sons beaucoup plus stridents et aigus que l'on entend dans Jurassic Park. Bien sûr, tous les dinosaures sont différents, mais la prochaine fois qu'un film de monstres vous effraie, n'oubliez pas qu'il ne s'agit que d'une histoire de bruitages.

Slate.fr

Newsletters

Pour résister à la chaleur des villes, les escargots ont des coquilles plus claires

Pour résister à la chaleur des villes, les escargots ont des coquilles plus claires

Une étude montre que les escargots n'ont pas la même couleur selon qu'ils vivent dans des milieux urbains ou naturels.

Savoir rouler sa langue, un des principaux mythes sur la génétique

Savoir rouler sa langue, un des principaux mythes sur la génétique

Il pourrait y avoir des points communs avec la capacité de faire bouger ses oreilles.

«First Man»: la fiction à l’épreuve des faits

«First Man»: la fiction à l’épreuve des faits

Nous avons mené l’enquête.

Newsletters